L'Extraordinaire Voyage de Marona

L’Extraordinaire Voyage de Marona

L’Extraordinaire Voyage de Marona est un film d’animation de 2019. Une apparence particulière, les dessins ont un style propre et vont changer durant l’animé, en fonction de ce que va vivre la chienne avec ses maîtres. Un peu toutes les techniques d’animation sont utilisées. Les personnages secondaires ne sont parfois que des formes, dans le style peinture de l’animé, criant de couleurs vives.

Le début du film nous montre une chienne qui vient de se faire écraser par une voiture, elle va se rappeler de sa vie, il semblerait que cela soit courant proche de la mort. Un grand-père va mourir, on le sentait mécontent de la vie, il a une attaque et tombe au sol. Vie après la mort . Le grand-père semble heureux de monter au ciel, on le voit partir, mais c’est la chienne qui le ramène à la vie et l’empêche de gravir le grand escalier.

Un film autour d’un chien, Marona. Elle va vivre plusieurs vies, elle aura plusieurs maîtres. On entend qu’elle pense et qu’elle est intelligente. Un chien sert à protéger ses maitres, on voit comme il donne de l’affectivité. Ce n’est pas bien de vouloir un chien et de vouloir ensuite s’en débarrasser. Se décentrer . On a ici le point de vue du chien, c’est intéressant de voir comme ils peuvent intérioriser les choses (mais ce n’est pas réaliste, c’est ici une pensée très humanisée). Les images que l’on voit parfois flottées sont comme les visions qu’elle peut percevoir et à peine comprendre. Quand la petite fille apparait, elle renvoie aussi un peu de son monde qui est intéressant de comprendre. Chat . On nous montre la relation entre un chien et un chat (on voit que la chienne n’apprécie moyennent le chat, mais que finalement ils vont bien fonctionner ensemble).

Quête du bonheur

Chez les chiens, le bonheur c’est que les choses restent comme elles sont, chez les hommes c’est le contraire, ils veulent rêver et avoir ce qu’ils n’ont pas. Il ne faut pas hésiter à quitter celui avec qui on partage sa vie, si cela favorise notre bonheur. Déprime . Les personnes tristes ne donnent pas envie d’être fréquentée. La chienne ne veut pas d’un humain qui sent la tristesse, elle quitte son premier maître.

Importance d’une bonne relation à l’autre. Aider les autres . Toute sa vie, la petite chienne se sentira concernée par le bien-être des autres, appréciant faire ce qu’elle considère comme son devoir, aider.

Quête identitaire

Quand on est une chienne, on risque souvent d’être pris pour un chien. Une petite chienne va nous faire vivre son existence. Elle pense s’appeler Neuf, car c’est la neuvième à être née, mais son premier maitre qui le traite de garçon l’appelle Ana, puis un autre l’appellera Sara et la dernière Marona. Elle va avoir trois maîtres, et ses expériences peuvent être mises en lien avec les trois âges de la vie. Au début, elle sera dans l’enfance (tout est possible). Puis l’adolescence (plus rien n’est possible). Puis l’âge adulte (on prend les choses comme elles sont). Origine . L’animal revoit le fil de sa vie, en commençant par qui était son père et sa mère. Notre histoire commence avec la relation entre les deux parents (mais on ne voit pas comment les chiens font les bébés) (et on voit à peine comment ils tètent). La mère semble lui apprendre des choses, mais peu parce que Marona va vite la quitter.

L'Extraordinaire Voyage de Marona

Famille monoparentale

Une mère qui élève seule sa fille est bien fatiguée, elle doit tout gérer. Adolescence. On voit Solange grandir (plus s’intéresser à son portable, avoir un appareil dentaire). On voit la petite grandir, et ne plus avoir peur des menaces du grand-père qui dit vouloir jeter son chien à la rue. On la voit être centrée sur elle-même, puis en grandissant encore être plus responsable.

En quelques secondes un papa chien fait des bébés à une maman chien. Quand il la revoit avec tous les bébés, il se cache dans la niche, et quand on lui présente Marona, il n’est pas du tout intéressé (attention, on ne parle ici que de la relation entre chiens bien sûr). La petite chienne rencontre des hommes, c’est un peu comme une relation amoureuse, dans son premier couple elle est séduite par la liberté, dans le deuxième il va y avoir la présence de la belle-mère ou de la femme, car avoir un couple c’est aussi partager un homme.

En vieillissant, les personnes deviennent bien ridées (c’est en tout cas l’apparence qu’elles sont dans l’animé). Un homme vit chez sa mère. On la voit un peu démente le soir, elle crie et elle peut être agressive (elle finira en maison de retraite). On nous montre un grand-père bien ronchon.

Le premier maître se dit pauvre (mais l’argent n’est pas tout, et on voit que la chienne se considère riche avec l’acrobate qui s’occupe bien d’elle). Soucis financiers. On nous renvoie bien que la maman dans une famille monoparentale a une vie financière compliquée, surtout avec plein de bouches à nourrir.

On critique ceux qui ne pensent qu’à leur apparence. On critique ceux qui mettent des habits aux chiens et qui les achètent juste pour frimer devant les autres.

Les gens doivent travailler pour gagner de l’argent. La vie d’un travailleur n’est pas toujours facile. Même quand on se pense libre comme un artiste. On nous montre un peu comme se passe le métier du bâtiment, avec des hommes qui bossent sur un chantier. On nous dit qu’une mère divorcée peut avoir de la difficulté à joindre les deux bouts.

C’est le début de l’enfermement dans un système pour les artistes, même si c’est un moyen de gagner sa vie. Saltimbanque. Le premier maitre, Manole, est un acrobate, on le voit s’exercer sur un fil ou en hauteur. On se voit surtout se produire dans la rue où il reçoit des sous. On voit qu’il mène une vie libre, fait ce qu’il veut, il est bien coloré et souple. On nous parle d’acrobates connus (Alfredo Codona), ou un autre qui a traversé les chutes du Niagara sur une corde.

L'Extraordinaire Voyage de Marona

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger.

La petite chienne est dans les pattes de la vieille dame et elle risque de la faire tomber, celle-ci est fâchée et lui jette une assiette que l’on voit tournoyer longtemps avant d’éclater à côté de l’animal. La vieille dame casse beaucoup de choses, il y a du sang, c’est la petite chienne qui est blessée.

Le début du film nous montre une voiture qui a écrasé un chien, mais on ne voit que la trace sur le bitume. Les voitures continuent d’avancer, une fille leur crie de s’arrêter, elle est à côté du chien en train de mourir, et le chien va revoir le film de sa vie. On comprend que la chienne va être donnée à la dame riche qui avait le père, mais celui-ci ne veut pas d’elle et elle se débarrasse de la petite chienne. Un marin prend la chienne dans une poubelle, il traverse de nuit un monde plutôt adulte, puis la vend à un homme (la petite chienne se demande si sa mère la cherche). La chienne fait pipi dans le chapeau. La petite chienne n’est pas contente d’être maintenue en laisse pendant que l’acrobate fait des spectacles sur scène. Triste histoire d’une acrobate dont la corde a lâché et qui est morte. L’acrobate a un problème avec un homme du cirque, il ne veut pas accepter son offre et s’alcoolise, la petite chienne craint un malheur. On voit la petite chienne partie de chez elle, de nuit, elle dort sur un tas de débris. Elle rencontre un homme gentil et fort, mais il ne la prend pas avec lui, il lui propose de la revoir le lendemain. Elle est avec lui dans un chantier, mais elle sent qu’il est moins disponible, elle craint être abandonnée, on nous montre une scène plutôt anxiogène où elle semble être compressée par les nouveaux bâtiments. La maison semble étrange, elle bouge, l’homme ressort de l’appartement de la mère avec la main blessée. Étrange moment où la maman fait des crêpes à son fils, et le chien vole dans la pièce avec les ingrédients. Visions un peu étranges lorsque la chienne est blessée. La mère va être hospitalisée, la chienne blessée va être emmenée chez le vétérinaire, on ne sait pas si elle va survivre. La femme est inquiétante, elle veut faire la gentille, mais on voit bien qu’elle a un problème, d’ailleurs la chienne ne l’apprécie pas vraiment. La vilaine femme met la chienne dans le débarras, car elle a peur des microbes, puis elle est mise dans la cage d’escalier, puis dans la cour. La chienne voit que l’homme n’est pas bien avec cette femme. La femme fait croire qu’elle a peur de rester toute seule pour que l’homme laisse son chien. La chienne s’inquiète de la fin de la relation, elle s’inquiète pour son maître qui va se retrouver sans personne pour lui renvoyer les balles. De nuit apparaissent trois hommes qui sortent d’un camion, c’est inquiétant, ce sont des hommes de la fourrière avec bâtons lasso. Elle enfuit, court sur la route de nuit. Une petite fille avec un bandeau sur l’oeil invite la chienne chez elle, et va la cacher dans sa chambre, elle doit avertir sa famille de sa présence. Mais la mère trouve le chien avant qu’elle lui parle, le grand-père est plutôt sévère et ne veut pas du chien, la mère est influencée et gronde sa fille qui n’a pas agi de manière honnête. Elle doit faire sortir le chien et est triste. Le grand-père menace la jeune fille de jeter son chien dehors si elle ne fait pas ses leçons. Le grand-père se plaint au chien, la vie de sa fille est difficile, et son ex-mari veut récupérer Sophie maintenant qu’elle est grande. Le grand-père semble abandonner la chienne, puis vient la récupérer, mais il a une attaque, tombe au sol et meurt, on voit son âme monter au ciel. La chienne veut le sauver, elle informe la famille de ce qui lui est arrivé. On retrouve le vieil homme dans un lit d’hôpital. On voit les femmes inquiètes pour lui. On voit l’apparence des voitures qui font peur. L’adolescente attache la chienne et lui dit qu’elle va revenir dans une heure, elle a certainement un rendez-vous galant, la chienne poursuit le bus dans lequel elle se trouve, elle est sur la route. On la voit courir longuement, croisant ceux qu’elle a connus dans sa vie, dans des espèces de moments étranges. Elle court longtemps, elle revoit même ses frères et soeurs, vu le début du film, on se dit bien qu’il va y avoir un problème.

La chienne a réussi à faire éviter que sa petite maitresse se fasse écraser, mais elle-même est heurtée et on la voit mourir au sol, le film s’arrête après en nous montrant des images de planètes.

On se moque d’une femme qui ne pense qu’à son apparence.

Des images peuvent montrer des choses étranges si on reste au premier degré (les chiens qui avancent dans le système solaire, qui entrent dans un livre, qui se transforment en formes géométriques, ce n’est pas toujours clair.

Cigarette. Un homme qui fume le cigare, c’est un manager, il est montré comme méchant. Un homme de la fourrière fume. Le grand-père fume. Alcool. L’acrobate est dépité et boit pour mieux oublier, on le voit bien alcoolisé.

Pour les adultes qui comprennent les allusions, au début du film, on voit des personnages sexualisés (une femme sexy marchant dans la rue) (un homme qui parle avec une prostituée).

VOCABULAIRE

Si dès le début du film on nous renvoie que l’histoire va se terminer tristement, nous serons encore servis durant la vie de cette petite chienne, tout n’est pas facile. un film qui ne préserve pas les enfants des difficultés de la vie, on nous parle de la mort, des séparations, de la quête du bonheur, mieux vaut accompagner les plus jeunes, nous avons posé six ans aussi pour l’intérêt des thèmes, mais seul, il faudrait plus. cela peut intéresser les adultes, mais les enfants qui veulent des films pour grands risquent de ne pas forcément apprécier l’apparence (plutôt hors norme).

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

cityname France

pageLoadNum 1

ck_is_first_page vrai

isBgAdPage faux

isBgAdBoostPage faux

Newsletter subscriptions 0

auto show newsletter modal cookie false

l'extraordinaire voyage de marona age

L'Extraordinaire Voyage de Marona +6 ans

Fiche technique.

Un film de : Anca Damian Nationalité : Roumain, Français, Belge Date de sortie : 8 janv. 2020 Durée : 1h32

Soyez le premier à donner votre avis !

Films les + commentés

  • Kina & Yuk : renards de la... 2 avis
  • Wonka 1 avis
  • La Nuit d'Orion
  • Roquette et les Mal-Aimés
  • Les Toutes Petites Créatures
  • Un voyage en bonne compagnie

Voir tous les films

  • Description

"L'Extraordinaire Voyage de Marona" est un film pour enfants d'Anca Damian. Roumain, français et belge, le film d'animation est à voir au cinéma en famille, dès 6 ans, le 8 janvier 2020.

Victime d'un accident, une chienne se remémore ses différents maîtres qu'elle a aimés tout au long de sa vie.

Par son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d'amour.

Présenté au Festival international du film d'animation d'Annecy 2019, le film d'animation est distribué par Cinéma Public Films.

Un long-métrage d'1h32 à voir dans les salles obscures en famille pour ce début d'année 2020...

Article créé par Charlotte Loisy le 21 juin 2019

Aucun avis sur ce film

Me connecter et gagner +15 kidipoints, à ne pas manquer , sur le même thème, aventure l'extraordinaire voyage du fakir.

+10 ans

Animation Le Voyage de Lila

+7 ans

Animation Le Voyage de Ricky

+3 ans

Fantastique Le voyage cosmique

Comédie dramatique le voyage de fanny.

+8 ans

Animation Le Voyage à Panama

Comédie le voyage du dr dolittle, animation le voyage du prince.

+6 ans

Animation Le Voyage en ballon

+4 ans

Aventure Bon voyage

+12 ans

Animation Le Voyage dans la Lune

Animation le voyage d'arlo.

+5 ans

Animation Le Voyage de Chihiro

Fantastique le voyage fantastique, animation un voyage en bonne compagnie, documentaire voyage au pôle sud, suppression réussie , mise à jour de vos abonnements réussie , finalisez votre inscription.

À bientôt !

Nous venons de vous envoyer un email à :

Si vous souhaitez recevoir nos newsletters, rendez-vous dans votre boite email et cliquez sur le lien pour finaliser votre inscription.

Si vous ne recevez pas d’email de confirmation, jetez un œil dans votre courrier indésirable (spam) et déplacez-le dans votre boite de réception.

Désinscription réussie !

l'extraordinaire voyage de marona age

  • Comédie musicale
  • Marionnettes
  • Fête et défilé
  • Fête foraine
  • Médiathèque
  • Brocante, vide-grenier
  • Parc de loisirs
  • Parc aventure
  • Escape game
  • Sports nautiques
  • Balade, rando
  • Restaurant, brunch
  • Goûter, glacier
  • Déco enfant
  • Invitations
  • Box Citizenkid
  • Evénement ciné
  • Atelier scientifique
  • Arts plastiques
  • Atelier numérique
  • Cours de musique
  • Cours de danse
  • Cours de théâtre
  • Cours de langue
  • Centre de loisirs
  • Conseils, idées
  • Lieux d'anniversaire
  • Animations à domicile
  • Article de fête
  • À la campagne
  • À la montagne
  • Grande ville
  • Parc d'attraction
  • Voyage en famille
  • Séjour linguistique
  • changer de ville

Choisissez votre localisation

Réponse requise , merci pour votre commentaire .

Identifiez-vous ou inscrivez-vous pour gagner +15 kidipoints grâce à ce commentaire.

S'inscrire Se connecter

Merci pour votre participation !

Identifiez-vous ou inscrivez-vous et gagnez +5 kidipoints pour votre participation à ce sondage.

  • Actualités cinéma

Comment a été réalisé L’Extraordinaire voyage de Marona ?

  • cinéma européen

L’Extraordinaire voyage de Marona

L’Extraordinaire voyage de Marona est le sixième long métrage de la réalisatrice roumaine Anca Damian, et son troisième long métrage d’animation, après des films très remarqués comme Le Voyage de Monsieur Crulic (2011) et La Montagne magique (2015).

C’est l’histoire d’une petite chienne bâtarde, « à la truffe en forme de cœur », qui se souvient après un accident de toute sa vie, de tous les humains qui l’ont adoptée… Anca Damian s’est inspirée de sa propre expérience : la réalisatrice a recueilli une petite chienne perdue dans les rues de Bucarest il y a cinq ans, avant de la donner à une autre famille d’accueil puisqu’elle ne pouvait pas la garder.  « Quand l’idée m’est venue de réaliser ce film, j’ai pensé que derrière l’apparence du ‘film familial’, je pourrais introduire un message plus profond sur le sens de la vie. En ce sens, l’animation m’a donné la liberté nécessaire afin de construire un environnement visuel unique où l’imaginaire du spectateur puisse se déployer. J’ai eu le sentiment de pouvoir influer sur la perception du public dans une perspective ludique. Voir le monde à travers les yeux d’un chien, c’est comme tendre à chacun un miroir dont le reflet dévoile une certaine vérité sur le monde. » L’Extraordinaire voyage de Marona possède effectivement un « environnement visuel unique » qui mélange plusieurs techniques d’animation. La réalisatrice s’est souvenue également de ses œuvres d’animation préférées quand elle était enfant : Les 101 Dalmatiens de Disney et le Muppet Show.

Une équipe européenne

L’Extraordinaire voyage de Marona est une coproduction française, roumaine et belge. L’animateur anglais Paul Williams a toutefois apporté son aide lors de la réalisation.  « Nous avions des animateurs 2D à Arles et Bordeaux, un « découpeur de papier » à Angoulême… », détaille Anca Damian. La réalisatrice a fait appel à trois artistes pour créer l’univers de Marona : Gina Thorstensen (artiste visuelle qui a exposé en galerie, conçu des clips et des peintures murales), Sarah Mazzetti (illustratrice de dessins de presse et de livres pour enfants) et l’auteur de BD belge Brecht Evens. La première travaille entre Barcelone et la Norvège, la deuxième en Italie, et le dernier à Paris. Brecht Evens a conçu les personnages du film, tandis que Gina et Sarah s’occupaient des décors. « Brecht et Sarah n’avaient aucune expérience en animation, donc ils amenaient une approche visuelle rafraîchissante au projet », raconte Anca à Animation Magazine. « Il me semble que Marona est née en griffonnant sur un coin de table lors de mes discussions avec Anca autour d’un café », raconte Brecht. « J’étais sûr que ce personnage devait être en noir et blanc, non défini par une couleur, afin d’exister et d’être reconnaissable dans différentes lumières, couleurs et situations. Puis, au fil de nos échanges et esquisses avec l’équipe artistique, nous nous sommes accordés sur le graphisme de Marona et des autres personnages. »

Un mélange de techniques

« La communication par le langage visuel est extrêmement importante, et c’était lié au fait que la chienne traverse trois âges : l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte », expliquait la réalisatrice au site Deadline . « A chaque âge sa façon de voir le monde. » De là découlait la pluralité des techniques utilisées sur L’Extraordinaire voyage de Marona . Les décors ont été conçus par ordinateur avec les programmes « classiques » de 3D et le logiciel de montage numérique After Effects. Les personnages ont par contre été créés en deux dimensions en utilisant TVPaint, comme sur Le Chant de la mer (Tom Moore, 2014), Parvana, une enfance en Afghanistan (Nora Twomey, 2017), afin de faire ressortir leur singularité. Des découpages et des collages de papier « à la main » ont été intégrés à l’animation afin de renforcer certains effets. Plusieurs personnages sont faits à partir de 2D et de collages. « La rigidité de la vieillesse est ainsi renforcée pour la mère d’Istvan et la grand-mère de Solange », précise Anca Damian à Animation Magazine . « Et les méchants - l’imprésario et l’attrapeur de chiens - ont été faits en 3D ». Comme on le voit, la technique est avant tout narrative : elle raconte quelque chose de plus profond qu’une simple qualité visuelle. « Dans mes films, chaque technique doit être utilisée à un moment particulier, pour améliorer quelque chose. Vous ne devez pas rester fidèle à une seule technique, vous devez être fidèle à votre film. Le plus important est l’histoire que vous racontez. »

L’Extraordinaire voyage de Marona a reçu l’ Aide aux cinémas du monde , l’ Aide sélective à la distribution (aide au programme) et l’ Aide sélective à la distribution (jeune public) du CNC.

They-shot-the-piano-player-900

--> --> Transmettre le cinéma

Menu film :.

  • Mise en scène
  • Pistes de travail

Autour du film

  • Experiences

l'extraordinaire voyage de marona age

Extraordinaire voyage de Marona (L’)

Belgique, France, Roumanie (2019)

Genre : Drame familial

Écriture cinématographique : Film d'animation

l'extraordinaire voyage de marona age

Victime d’un accident, Marona, une petite chienne, se remémore les différents maîtres qu’elle a connus et aimés tout au long de sa vie. Par son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d’amour.

Email

Distribution

Avec les voix de : Lizzie Brochere ( Marona ) Bruno Salomone ( Manole ) Thierry Hancisse ( Istvan ) Nathalie Boutefeu ( Medeea ) Shyrelle Mai Yvart ( Solange enfant ) Maïra Schmitt ( Solange adolescente )

Née d’un dogue argentin fier et de noble ascendance et d’une jolie bâtarde, Marona est la dernière d’une portée de neuf chiots, et porte, par défaut, le chiffre Neuf comme prénom – la propriétaire de sa mère ne lui ayant pas attribué d’autre nom. Peu de temps après sa naissance, le petit chiot, avec sa truffe en forme de cœur, est séparé du reste de sa famille. Après avoir été rejeté par son père, elle est vendu à Manole, l’acrobate qui lui donne un nom : Ana. La petite chienne lui voue un amour et une admiration sans réserve. Quand Manole se voit proposer un contrat dans un cirque, impliquant une clause “chiens non admis”, Ana décide de s’enfuir pour ne pas devenir la source du malheur de son maître.

Errant seule dans les rues, elle est finalement découverte par Istvan l’ingénieur, qui la baptise Sara. Ensemble, ils passent de joyeux moments sur le chantier où il travaille. Leur attachement grandit de jour en jour. Une fois l’immeuble achevé, il décide de l’emmener chez sa mère. La vielle femme, sujette à des sautes d’humeur, blesse involontairement l’animal alors qu’elle est prise d’une crise de douleur. Istvan et sa compagne, Madalina, décident alors d’adopter Sara. Mais Madalina voit cette adoption comme un caprice et se révèle peu patiente. La chienne ne se montre pas aussi obéissante qu’elle le voudrait et elle tente de s’en débarrasser. Heureusement,

Sara échappe à la fourrière et s’enfuit. C’est alors qu’une petite fille, Solange, la découvre dans un parc. Elle décide de la baptiser Marona. Bien qu’elle ne soit pas très bien accueillie par la mère et le grand-père de Solange, Marona fait preuve de beaucoup d’abnégation et se voit finalement adoptée par toute la famille. Pour la chienne, le moment est venu d’accepter et d’aimer les gens comme ils sont : elle trouve alors une place pour chacun d’eux dans son cœur. Elle devient l’amie et la confidente de Solange, ainsi qu’une présence réconfortante pour sa mère surmenée. Marona va même jusqu’à sauver la vie du grand-père alors qu’il fait une crise cardiaque dans le parc. Mais les années passent et Solange, devenue adolescente, s’intéresse de moins en moins à sa chienne.

Un jour, elle l’attache à un arbre et lui promet de revenir. Animée par l’instinct de devoir protéger sa maîtresse, la chienne parvient à se détacher et part à sa poursuite. Alors que Solange est sur le point de se faire renverser par une voiture, Marona n’écoutant que son courage s’interpose et lui sauve la vie. Frappée à sa place, Marona sent la vie la quitter et à cet instant où la mort survient, repense à tous les moments passés auprès de maîtres qu’elle a tant aimés

Expériences

Le film raconte l’histoire de Marona, une petite chienne passant d’un maître à l’autre. Au gré de ses rencontres, il nous emporte dans un road-trip miraculeux et haletant à travers la vie.

Quand l’idée m’est venue de réaliser ce film, j’ai pensé que derrière l’apparence du “film familial”, je pourrais introduire un message plus profond sur le sens de la vie.

En ce sens, l’animation m’a donné la liberté nécessaire afin de construire un environnement visuel unique où l’imaginaire du spectateur puisse se déployer. J’ai eu le sentiment de pouvoir influer sur la perception du public dans une perspective ludique. Voir le monde à travers les yeux d’un chien, c’est comme tendre à chacun un miroir dont le reflet dévoile une certaine vérité sur le monde. Une vérité que nul ne pourrait plus nier.

Pour moi, ce film est comme un conte de fée moderne.

Le destin de Marona est à la fois simple et essentiel, individuel et universel. Vivre l’instant présent ; apprécier les petites choses ; être en connexion profonde avec les autres – voici les “leçons du bonheur” du canidé pour les humains. La chanson du générique de fin du film souligne ce message : « Le bonheur est une petite chose, presque rien, une soucoupe de lait, une grosse langue humide, une sieste, un endroit où enterrer un os, une main, un sourire » .

Cover L'Extraordinaire Voyage de Marona

👉 On vous dit tout sur L'EXPLORER STREAMING et notre programme 2024 !

SensCritique

Inscription

L'Extraordinaire Voyage de Marona

L'Extraordinaire Voyage de Marona

Écrire une critique

Envie de le voir

Coup de cœur

Ajouter à une liste

Voir le film

À partir de 8,99€

À partir de 2,99€

PremiereMax

Accès rapide

Description

Long-métrage d'animation de Anca Damian · 1 h 32 min · 8 janvier 2020 (France)

Pays d'origine :

Victime d'un accident, une chienne se remémore les différents maîtres qu'elle a eus et qu'elle a aimés inconditionnellement tout au long de sa vie. Grâce à son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d'amour.

Lizzie Brocheré

Marona (voix)

Bruno Salomone

Manole (voix)

Thierry Hancisse

Istvan (voix)

Nathalie Boutefeu

Medeea (voix)

Shirelle Mai-Yvart

Solange Enfant (voix)

Maïra Schmitt

Solange adolescente (voix)

Bandes-annonces

L'Extraordinaire Voyage de Marona

Ajouter à un top

Les meilleurs films français de 2020

Les meilleurs films français de 2020

Les meilleurs films de 2020

Les meilleurs films de 2020

Les meilleurs films où le personnage principal est un chien

Les meilleurs films où le personnage principal est un chien

5 membres ont ajouté L'Extraordinaire Voyage de Marona à leur top 10 film

Critiques : avis d'internautes (12)

Moizi

Critique positive la plus appréciée

Franchement ce film est un régal, tout d'abord un régal pour les yeux avec une direction artistique pour le moins singulière et protéiforme (sous la tutelle de l'auteur de BD Brecht Evens) mais...

le 6 déc. 2020

17 j'aime

Rêves_Animés

[Critique et analyse] L’extraordinaire voyage de Marona, vu en avant-première (attention spoilers)

« L’extraordinaire voyage de Marona » nous raconte, du point de vue d’une petite chienne, appelée tout d’abord « 9 », de sa position dans la portée de sa mère, puis Anna du nom de son premier maitre,...

le 15 oct. 2019

6 j'aime

MurkyKwak

Le style visuel d'un film d'animation, en plus de devoir être agréable et lisible pour le spectateur, contribue à l'identité d'un film. Qu'il s'agisse de "marques de fabrique", comme les figures de...

le 26 janv. 2020

4 j'aime

punkryden

Donne la papatte

Très beau film d'animation pour petits et grands. On écoute le chienne Marona qui nous fait le récit de sa vie (avant d'aller au paradis des woufwouf). Avec un petit chien-chien aussi mignon, ça ne...

le 15 nov. 2020

flowrak

D'un brin attachant

J'aime quand le cinéma français prend des risques et prouve que l'audace peut créer un beau film. Certes, pas forcément bavard, cette histoire mignonne et inconditionnelle d'une chienne touche en...

le 21 avr. 2020

Recommandées

La Femme, un réalisateur comme les autres?

La Femme, un réalisateur comme les autres?

Tout est politique

Tout est politique

Oh oui, toi, tu m'excites tu m'excites tu m'excites...

Oh oui, toi, tu m'excites tu m'excites tu m'excites...

Disponible sur Google Play

À propos   •   Notre extension   •   Aide   •   Nous contacter   •   Emploi   •   Blog   •   CGU   •   Amazon

© 2023 SensCritique

« Que Dieu sauve le roi » Charles III… Les médias britanniques en émoi

« Que Dieu sauve le roi » Charles III… Les médias britanniques en émoi

C’est quoi la Cocarde étudiante, qui veut faire son trou à l’université ?

C’est quoi la Cocarde étudiante, qui veut faire son trou à l’université ?

Le policier jugé pour la mort de Steve à Nantes promu juste avant le procès

Le policier jugé pour la mort de Steve à Nantes promu juste avant le procès

Le corps sans vie d’un homme découvert près d’une discothèque en Bretagne

Le corps sans vie d’un homme découvert près d’une discothèque en Bretagne

Le nombre de sans-abri en hausse de 16 % à Paris par rapport à 2023

Le nombre de sans-abri en hausse de 16 % à Paris par rapport à 2023

Des JO inclusifs « dans les paroles, pas dans les actes » selon les ONG

Des JO inclusifs « dans les paroles, pas dans les actes » selon les ONG

Avant les Césars, les nommés dévorent des choux et s’envoient des fleurs

Avant les Césars, les nommés dévorent des choux et s’envoient des fleurs

Atteint d’un cancer, Charles III va avoir la visite de son fils Harry

Atteint d’un cancer, Charles III va avoir la visite de son fils Harry

Alerte à la bombe dans une fête à la veille du Festival de Sanremo

Alerte à la bombe dans une fête à la veille du Festival de Sanremo

Le patron des JO Tony Estanguet visé par une enquête sur sa rémunération

Le patron des JO Tony Estanguet visé par une enquête sur sa rémunération

Lucas Ocampos victime d’une agression sexuelle en plein match en Espagne

Lucas Ocampos victime d’une agression sexuelle en plein match en Espagne

Joueur, dirigeant, sponsor, socio… Ils ont permis à Sochaux de renaître

Joueur, dirigeant, sponsor, socio… Ils ont permis à Sochaux de renaître

Pourquoi Alzheimer n’existait quasiment pas dans l’Antiquité

Pourquoi Alzheimer n’existait quasiment pas dans l’Antiquité

Découvrez la suite signature Reine des Neiges du Disneyland Hôtel

Découvrez la suite signature Reine des Neiges du Disneyland Hôtel

Croisière de l’extrême en Antarctique

Croisière de l’extrême en Antarctique

Les usages bluffants et cringe du casque Vision Pro d’Apple

Les usages bluffants et cringe du casque Vision Pro d’Apple

La maison mère de Snapchat va licencier 10 % de ses effectifs

La maison mère de Snapchat va licencier 10 % de ses effectifs

Plongée dans un univers parallèle chez les jeunes accros à Facebook

Plongée dans un univers parallèle chez les jeunes accros à Facebook

Une violente tempête fait au moins trois morts en Californie

Une violente tempête fait au moins trois morts en Californie

Le hasard a-t-il encore sa place dans les découvertes astronomiques ?

Le hasard a-t-il encore sa place dans les découvertes astronomiques ?

C’est quoi « Bail rénov », le dispositif contre les passoires thermiques ?

C’est quoi « Bail rénov », le dispositif contre les passoires thermiques ?

L’industrie pharmaceutique vous tend les bras

L’industrie pharmaceutique vous tend les bras

Avec la crise immobilière, les élèves notaires galèrent à trouver un stage

Avec la crise immobilière, les élèves notaires galèrent à trouver un stage

Non, on ne peut pas virer un salarié parce qu’il n’est « pas fun »

Non, on ne peut pas virer un salarié parce qu’il n’est « pas fun »

Les prix des hôtels flambent pour les JO

Les prix des hôtels flambent pour les JO

Le gouvernement déconseille les livraisons de colis pendant les JO

Le gouvernement déconseille les livraisons de colis pendant les JO

Ces 3 matelas Emma sont à prix cassé pour quelques heures encore

Ces 3 matelas Emma sont à prix cassé pour quelques heures encore

Le forfait mobile Le Neuf de Syma avec 80 Go pour moins de 10 euros

Le forfait mobile Le Neuf de Syma avec 80 Go pour moins de 10 euros

Dernière chance d’avoir ces Nike Air Force 1 très demandées à-35%

Dernière chance d’avoir ces Nike Air Force 1 très demandées à-35%

Dans l’actu

Divertissement

Guide d'achat

« L'extraordinaire voyage de Marona »: synopsis et bande-annonce

20 Minutes Cinéma

Publié le 09/12/2019 à 16h20 • Mis à jour le 06/01/2020 à 05h40

L'extraordinaire voyage de Marona en salle le 8 janvier 2020 est réalisé par Anca Damian. La durée du film est de 92 minutes.

Alors c'est quoi l'histoire ?

Victime d'un accident, une chienne se remémore les différents maîtres qu'elle a eus et qu'elle a aimés inconditionnellement tout au long de sa vie. Grâce à son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d'amour.

Découvrez les films au cinéma en ce moment Découvrez les sorties cinéma de la semaine Découvrez les prochaines sorties cinéma Découvrez notre rubrique cinéma

Fiche d'identité

Sortie : 8 janvier 2020

Genre : Animation

Titre original : L'extraordinaire voyage de Marona

Durée du film : 92 minutes

De Anca Damian

Sujets liés

« Que Dieu sauve le roi » Charles III… Les médias britanniques en émoi

Jeux vidéo, des métiers de passion qui recherchent de nouveaux talents

Lucas Ocampos victime d’une agression sexuelle en plein match en Espagne

Guerre en Ukraine EN DIRECT : La Russie déjoue une attaque de drones, un bébé tué par une bombe…

Le chèque énergie sera bien versé malgré des pépins techniques

Le chèque énergie sera bien versé malgré des pépins techniques

Disparu depuis une soirée en boîte, un jeune homme retrouvé mort au Mans

Disparu depuis une soirée en boîte, un jeune homme retrouvé mort au Mans

Faux policiers, faux douaniers… « Encore trop de victimes » de vols par ruse

Faux policiers, faux douaniers… « Encore trop de victimes » de vols par ruse

Le tapis rouge des Grammy Awards

Le tapis rouge des Grammy Awards

Aston Barrett, le bassiste de Bob Marley, est décédé à 77 ans

Aston Barrett, le bassiste de Bob Marley, est décédé à 77 ans

Pierre Gagnaire sera à la tête de la brigade cachée de « Top Chef »

Pierre Gagnaire sera à la tête de la brigade cachée de « Top Chef »

Leonardo DiCaprio choisit-il ses compagnes sur catalogue ?

Leonardo DiCaprio choisit-il ses compagnes sur catalogue ?

Peut-on survivre en battle royale à « Apex Legends » quand on est nul ?

Peut-on survivre en battle royale à « Apex Legends » quand on est nul ?

Demi-finales de la CAN 2024 : Calendrier, diffusion... Le programme complet

Demi-finales de la CAN 2024 : Calendrier, diffusion... Le programme complet

Réunion de crise à l’Olympique de Marseille après la défaite à Lyon

Réunion de crise à l’Olympique de Marseille après la défaite à Lyon

Comment suivre les Championnats du monde de biathlon à Nove Mesto

Comment suivre les Championnats du monde de biathlon à Nove Mesto

Regragui maintenu à la tête du Maroc malgré l’élimination prématurée

Regragui maintenu à la tête du Maroc malgré l’élimination prématurée

Un supporteur irlandais en hypothermie repêché dans le Vieux-Port

Un supporteur irlandais en hypothermie repêché dans le Vieux-Port

Un supporteur tué lors d’une rixe pendant un match de foot en Argentine

Un supporteur tué lors d’une rixe pendant un match de foot en Argentine

Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

  • UniversCiné à la carte abonnement
  • Derniers ajouts
  • Je m'abonne

Bouton cadeau

Pour voir cette vidéo, veuillez activer JavaScript et envisagez de passer à un navigateur Web qui prend en charge la <a href="http://videojs.com/html5-video-support/" target="_blank" rel="noreferrer">vidéo HTML5</a>.

L'Extraordinaire voyage de Marona

L'Extraordinaire voyage de Marona

Victime d'un accident, une petite chienne se rappelle les moments clef de son existence, entre abandon et affection donnée par ses différents maîtres.

Victime d’un accident, Marona, une petite chienne, se remémore les différents maîtres qu’elle a connus et aimés tout au long de sa vie. Par son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d’amour ...

l'extraordinaire voyage de marona age

Le lecteur n'est pas installé ?

  • Téléchargez et installez notre application

Pour votre information, la lecture en mode hors-ligne n'est pas compatible avec le système d'exploitation Linux

Marottes

Réalisé par: Benoît Razy - 14m

Avec: Sarah Colmon , Loïs Marchand , Robin Merlaud ...

Les parents de Céline sont partis pour quelques jours. Celle-ci fait alors la rencontre de Valentin, jeune garçon instable qu'elle aimerait mieux connaître...

Chantons le printemps - Perles de l'animation slovaque Volume 2

Réalisé par: Viktor Kubal , Vlastimil Herold - 42m

5 chefs-d’œuvre de l’animation slovaque tendres et fantaisistes.

Les Sept Petits Chevreaux - Contes populaires hongrois Volume 2

Réalisé par: Jozsef Hani , Elek Lisziak - 37m

Les contes populaires hongrois, majestueusement mis en images par le maître de l'animation hongroise, Marcell Jankovics.

Petit Paul, le prince au muguet - Contes populaires hongrois Volume 1

Réalisé par: Elek Lisziak , Zsuzsanna Kricskovics - 38m

Le Bestiaire fantastique

Réalisé par: Lucas Malbrun , Marion Jamault - 39m

Oiseaux, escargots, éléphants, chats, loups, girafes... ils sont amusants, intrigants et épatants. Ils forment ensemble le bestiaire fantastique !

Petits héros !

Réalisé par: Alexandre Toufaili , Nicolas Leroy - 54m

Leur audace les accompagne dans les exploits qui font leur succès. Ce sont les petits héros ! 7 courts métrages qui feront grandir les plus petits, dès 4 ans.

Astérix - Le Secret de la Potion Magique

Réalisé par: Louis Clichy , Alexandre Astier - 1h23

Avec: Bernard Alane , Christian Clavier , Guillaume Briat ...

Après une chute lors de la cueillette du gui, le druide Panoramix décide qu’il est temps d’assurer l’avenir du village et se met en quête d'un successeur.

Oscar et le monde des chats

Réalisé par: Gary Wang - 1h28

Avec: Jean-Michel Vovk , Charlie Langendries , Ionna Gkizas ...

Oscar, qui vit avec son père, un paresseux chat d'intérieur, décide de partir à l'aventure pour trouver un mystérieux endroit nommé "Catstopia".

Le Vélo de l'éléphant

Réalisé par: Olesya Shchukina - 09m

Un éléphant habite en ville parmi les gens normaux et travaille comme balayeur. Un jour, une affiche vantant les mérites d'un vélo attire son attention.

Le Refuge de l'écureuil

Réalisé par: Chaïtane Conversat - 13m

Avec: Sophie Daull , Lucille Hordern , Justine Houdart-Anderson ...

Une vieille dame, souffrant du syndrome de l'écureuil, accumule chez elle des cartons remplis de souvenirs.

Palmipedarium

Réalisé par: Jérémy Clapin - 09m

Un petit garçon, parti chasser le canard avec son père, croise une affreuse bestiole près d'une mare.

Le Jour des corneilles

Réalisé par: Jean-Christophe Dessaint - 1h36

Avec: Jean Reno , Lorànt Deutsch , Claude Chabrol ...

Le fils Courge vit dans la forêt avec son père, colosse tyrannique qui lui interdit d'en sortir. Un jour, il est pourtant obligé de se rendre en ville...

Dragon Ball Super : Broly

Réalisé par: Tatsuya Nagamine - 1h40

Avec: Masako Nozawa , Aya Hisakawa , Ryô Horikawa ...

Freezer, accompagné de Paragus et de son fils Broly, est à la recherche des boules de cristal. Goku et Vegeta sont bien décidés à les stopper.

Aïlo : une odyssée en Laponie

Réalisé par: Guillaume Maidatchevsky - 1h26

Avec: Aldebert ...

Récit des multiples aventures qui jalonnent la première année d'un petit renne, dans les paysages grandiose de Laponie.

Mango

Réalisé par: Trevor Hardy - 1h35

Avec: Lizzie Waterworth , Ken Stott , Alex Kelly ...

Mango, une petite taupe, tente de réaliser son rêve de devenir footballeur afin de réunir assez d'argent pour sauver la mine familiale des pattes d'un gangster.

Tito et les Oiseaux

Réalisé par: Gustavo Steinberg , André Catoto - 1h13

Tito, 10 ans, reprend les recherches de son père pour vaincre une étrange maladie qui transforme les gens en pierre lorsqu'ils ressentent la peur.

Le Secret de la fleur de Noël

Réalisé par: Endre Skandfer , Jacob Ley - 36m

Deux courts métrages hivernaux pour les plus petits. Tandis que des enfants lancent des boules de neige, au pays des petits pois, on fait de la magie...

Wardi

Réalisé par: Mats Grorud - 1h20

Avec: Pauline Ziade , Aïssa Maïga , Saïd Amadis ...

Au Liban, Wardi vit avec sa famille dans un camp de réfugiés. Quand son aïeul perd l'espoir de retourner au pays, elle fait tout pour le lui redonner.

Guard Dog

Réalisé par: Bill Plympton - 05m

Pourquoi les chiens aboient-ils après des créatures innocentes telles que les pigeons et les écureuils ? Ce film répond à cette question éternelle.

Guide Dog

Réalisé par: Bill Plympton - 06m

Avec: Cameron Donohue , Mike Pachelli ...

Retrouvez le héros canin fétiche de Bill Plympton, cette fois en charge d’aider les personnes malvoyantes, avec les résultats désastreux qu’on lui connaît.

"Présenté en compétition au Festival du film d’animation d’Annecy, "L'extraordinaire voyage

abusdecine.com

abusdecine.com

"Présenté en compétition au Festival du film d’animation d’Annecy, "L'extraordinaire voyage de Marona" relate, tout en flashs-back, la vie d'une petite chienne croisée, dont on assiste au décès dans la première scène, renversée par un véhicule. Racontant initialement la rencontre entre ses parents (un chien « raciste », aboyant derrière ses grilles, qui finira par fondre pour sa mère : comme quoi « l’amour se moque des races »), puis l'enfance et l'arrachement à une mère aimante, cette fable se concentrera par la suite sur les relations de la chienne à ses différents maîtres : un acrobate, un ouvrier et sa femme autoritaire, une petite fille...

Au fil de ces petites histoires, l'auteure de "La montagne magique", récompensée à Annecy en 2012 pour le très spécial "Le voyage de Monsieur Crulic", pointe avant tout l'inconstance de l'homme, au travers des changements de nom de la chienne (numéro 9, Ana, Sara, Marona...) ou de son incapacité à s'en souvenir, autant que son aptitude à rêver et à saisir l'occasion de nouveauté. Elle offre au passage de belle paraboles graphiques, pour mieux faire passer ses messages (le père qui se « dégonfle » au sens propre comme figuré après 12 minutes, le museau en forme de cœurs imbriqués de la chienne comme signe d’amour débordant…). Mais c’est en voix-off que cette chienne aux yeux immenses, livre quelques jolies réflexions sur le monde.

Grâce à une animation polymorphe, pleine de poésie (le passage avec l'acrobate est tout juste somptueux), Anca Damian captive visuellement. Elle use à la fois d’animation traditionnelle avec coups de feutre ou contours façon pastels grasses, de couleurs chaleureuses pour les moments avec l’acrobate, d’éléments en 3D (un costume, un chapeau…), d’ombres chinoises pour conter une histoire passée, de papier découpé pour représenter la ville et le passage sur le chantier de l’ouvrier… Et sa mise en scène n’est pas en reste, ajoutant aux plans zénithaux (la circulation, les poubelles...), des effets d’allongement particulièrement esthétiques, ou même de caméra subjective… Offrant ainsi une multitude de sensations, "L'extraordinaire voyage de Marona", apparaît au final à la fois comme un film original et bouleversant, où le destin d’une innocente chienne croise le chemin de personnages presque désespérément humains."

"On guette chaque nouvelle saynète en se demandant ce que la réalisatrice va bien pouvoir imaginer. Et jamais elle ne b&e

Première

"On guette chaque nouvelle saynète en se demandant ce que la réalisatrice va bien pouvoir imaginer. Et jamais elle ne bégaie ou s’endort sur ses lauriers. Un tour de force."

l'extraordinaire voyage de marona age

babadalas22 au sujet de

gnafou au sujet de

Nos offres d'abonnement

BASIQUE ETUDIANTS

SANS ENGAGEMENT puis  4,99€  /mois

Sur présentation d'un justificatif (2)

  • Accès à tout le catalogue "Abonnement" :   + de 1 000 films   sélectionnés avec soin
  • Catalogue "A la carte" (dont les nouveautés)   non inclus
  • Nouveaux titres  et cycles chaque semaine
  • 1 écran  
  • Streaming  et mode déconnecté

l'extraordinaire voyage de marona age

SANS ENGAGEMENT puis 6,99€ /mois

  • Catalogue "A la carte" (dont les nouveautés)   non compris avec cet abonnement
  • 3 écrans  en simultané
  • Streaming et mode déconnecté

l'extraordinaire voyage de marona age

SANS ENGAGEMENT

  • Accès à tout le catalogue "Abonnement" :  + de 1 000 films   sélectionnés avec soin
  • 1 film par mois   "A la carte" à choisir    dans notre catalogue de 10 000 films* (nouveautés incluses)

* A l'exception des films signalés

l'extraordinaire voyage de marona age

CINÉPHILE

  • 3 films par mois   "A la carte" à choisir    dans notre catalogue de 10 000 films* (nouveautés incluses)

*A l'exception des films signalés

  • 1 écran

l'extraordinaire voyage de marona age

  • 12 films par an  "A la carte" à choisir    dans notre catalogue de 10 000 films* (nouveautés incluses)

​* A l'exception des films signalés

l'extraordinaire voyage de marona age

  • 36 films par an  "A la carte" à choisir    dans notre catalogue de 10 000 films* (nouveautés incluses)
  • Streaming et mode déconnecté ​
  • (1) Offre réservée aux nouveaux abonnés

Vous devrez fournir un justificatif de scolarité (carte étudiante ou certificat, en .pdf ou .jpg). UniversCiné se réserve le droit d'annuler l'abonnement sans possibilité de remboursement si la pièce jointe envoyée n'est pas conforme. Offre valable 12 mois à partir de la date de l'abonnement

Désactivées

l'extraordinaire voyage de marona age

L'Extraordinaire voyage de Marona

Victime d'un accident, Marona, une petite chienne noire et blanche se remémore ses différents maîtres qu'elle a connus et aimés tout au long de sa vie. Par son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d'amour. Une superbe fable pleine de couleur et d'inventions graphiques.

  • Amour , Famille , Animaux
  • nationalité France, Roumanie, Belgique
  • fin de droits 01/03/2026
  • pays du réalisateur France
  • voir la fiche technique complète
  • couleur Couleur
  • scénario Anghel Damian
  • composition Pablo Pico
  • vendeur CHARADES
  • compositeurs Pablo Pico
  • 2 ressources techniques
  • 1 ressource pédagogique

l'extraordinaire voyage de marona age

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies servant à améliorer votre expérience. Plus d'informations

Logo des grignoux

  • Visiter la page instagram des grignoux
  • Visiter la page facebook des grignoux
  • Visiter la page twitter des grignoux

Commande du dossier consacré au film : L'Extraordinaire Voyage de Marona - 3.10€

Annuler la commande

Veuillez compléter le formulaire ci-dessous pour l'envoi par voie postale

Nous vous adresserons dans les moments qui viennent un e-mail avec la confirmation de votre commande.

Après réception du dossier et de la facture correspondante, le paiement de la commande peut se faire par virement bancaire ou bien par carte de crédit (via le site sécurisé PayPal). Vous trouverez ici d’autres précisions sur les modes de paiement acceptés.

Données de facturation si différentes de celles de l’envoi :

Le dossier (16 pages) peut être commandé pour la somme de 3.10€ (plus les frais d'envoi par courrier postal ordinaire) aux Grignoux par e-mail : [email protected]  ou par courrier au:Centre culturel Les Grignoux 9 rue Soeurs de Hasque B-4000 Liège (Belgique) à partir de la Belgique : 04 222 27 78 en dehors de la Belgique : +32 42 22 27 78

N'oubliez pas de préciser votre nom et vos coordonnées postales ainsi que le titre du dossier qui vous intéresse, pour que nous puissions vous l'envoyer par courrier.  Vous trouverez ici des indications sur les modes de paiement possibles de nos factures.

Extrait du dossier pédagogique réalisé par Les Grignoux et consacré à L'Extraordinaire Voyage de Marona un dessin animé d'Anca Damian Roumanie, France, Belgique, 2020, 1h32

Ce dossier pédagogique consacré au dessin animé L'Extraordinaire Voyage de Marona d'Anca Damian se destine aux enseignants du primaire qui verront le film avec leur classe, et il propose d'explorer quelques pistes: le graphisme, naturellement, qui est foisonnant et qui surprendra certainement les spectateurs; la question du bonheur et du sens de la vie; les points de vue des différents personnages, etc.

Voir le monde avec les yeux d'un chien

Le film adopte le point de vue de Marona. Avec les jeunes spectateurs, il est intéressant de définir ce point de vue, d'en dégager les enjeux et aussi de décrire les moyens qui permettent de traduire ce point de vue.

Dans un premier temps, posons les questions suivantes aux enfants:

  • Qui raconte l'histoire de Marona ?
  • Comment le sait-on ?
  • Est-ce que ça aurait été différent si c'était Solange ou un autre personnage qui racontait l'histoire ?
  • Qu'est-ce que ça apporte à l'histoire ?

C'est Marona qui raconte son histoire.

Image du film

Le fait que ce soit elle qui raconte sa vie permet de connaître toute son histoire, du début à la fin. Les autres personnages du film ne connaissent qu'une partie de sa vie. Ensuite, en plus des événements qu'elle raconte, elle dit ce qu'elle ressent et ce qu'elle « pense ».

Si c'était un autre personnage qui racontait l'histoire, on ne saurait pas ce que Marona ressent et pense. (Il arrive que les histoires soient racontées par un narrateur, quelqu'un d'extérieur à l'histoire mais qui peut tout savoir des personnages, par exemple parce que c'est lui qui les a inventés !)

Dans un deuxième temps, voyons ce qu'il y a de spécial à voir le monde tel que Marona le voit, à percevoir ce que Marona perçoit.

Demandons aux enfants de citer les moments du film où ils ont été surpris ou amusés par le point de vue de Marona, les moments où ils ont pensé : « ça, c'est le point de vue d'un chien, pas d'un humain ».

Par exemple, on pourrait citer :

  • Marona pense que Istvan aime lancer la balle, mais pas aller la rechercher
  • Marona sent l'odeur du malheur, elle sent quand quelque chose de moche ou de triste va arriver
  • Elle dit « mon humain », comme nous pourrions dire « mon chien »
  • Marona a sa propre vision du bonheur, différente de celles des humains
  • Marona sent si elle a affaire à quelqu'un qui aime les chiens ou pas
  • Marona perçoit ce que les autres ressentent : la tristesse de Manole, la fatigue de Médéa, la maman de Solange…

On pourrait dire que trois dimensions se dégagent :

  • le bonheur selon Marona
  • la perception du monde de Marona, avec ses cinq sens… et quelque chose de plus
  • l' interprétation du monde selon Marona

On peut développer chacun de ces thèmes, selon le désir ou l'intérêt manifesté par les participants.

1. Le bonheur selon Marona

Marona parle beaucoup du bonheur.

  • Vous souvenez-vous de ce qu'elle dit à propos du bonheur ?
  • Qu'est-ce qui, pour elle, correspond au bonheur ?
  • Vous souvenez-vous de ce qu'elle dit du bonheur pour les humains ?
  • Est-ce que vous êtes d'accord avec ce qu'elle dit ?
  • Quand elle quitte Istvan, Marona dit « Istvan est entré dans ma petite boîte à bonheurs ». « Une boîte pleine à craquer de bonheurs courts et intenses ». Qu'est-ce que c'est, cette boîte à bonheurs ?
  • Et vous, si vous aviez une boîte à bonheurs, qu'est-ce qu'il y aurait dedans ?

Les commentaires suivants permettront peut-être d'alimenter la discussion.

Commentaires

Image du film

Avec Manole, elle comprend que les humains veulent toujours autre chose que ce qu'ils ont. Les humains, contrairement aux chiens, ne savent pas (aussi bien) profiter des petits bonheurs. Ils rêvent d'autre chose et ils ne sont pas heureux. Istvan, lui, sait parfois apprécier les petits bonheurs, comme jouer à la balle au parc ou manger des crêpes avec sa mère…

Ainsi, pour Marona, le bonheur prend la forme de sensations (une odeur, une caresse…), mais c'est aussi simplement le fait que ses besoins soient satisfaits (avoir un abri, de la nourriture… ) et aussi recevoir de l'amour (amour de sa mère et de ses frères et sœurs et amour des humains qui vont l'adopter successivement). De cette manière, Marona va remplir sa « boîte à bonheurs » de moments intenses, qu'elle gardera comme de précieux souvenirs. Ce n'est pas vraiment une boîte, mais plutôt une collection de bons souvenirs.

Tout au long du film, Marona fait passer un message : le bonheur, ce n'est pas quelque chose d'exceptionnel qui arrivera (peut-être !) un jour, mais bien tous les petits plaisirs qu'on a au quotidien. Plaisir des sens, plaisir d'être avec ceux qu'on aime, plaisir d'être en sécurité et en bonne santé…

Les enfants peuvent, eux, avoir une vraie boîte à bonheurs : une boîte qu'ils ont choisie ou décorée et qui contient des petits objets qui correspondent à des moments de bonheurs… Les enfants qui le souhaitent peuvent évoquer un petit bonheur personnel et l'objet qui le représente.

2. Percevoir le monde

Marona perçoit le monde avec ses cinq sens, comme nous.

Rappelons les cinq sens avec les participants, en leur demandant de citer des exemples concernant Marona.

Demandons ensuite si cette perception du monde est tout à fait la même que la nôtre. Si non, pourquoi ? Qu'est-ce qui change ?

Marona voit ce qu'il y a autour d'elle : les immeubles, les enseignes lumineuses de la ville, les humains, les images dans les livres… etc. Marona entend les bruits du chantier, la voix des humains, le bruit des voitures, etc. Marona sent le contact de la langue de sa mère, les caresses des humains, etc. Marona goûte le lait maternel, la viande qu'Istvan lui donne à manger, etc. Marona sent l'odeur des humains…

Image du film

Son attachement aux humains passe autant par l'odorat que par les autres sens.

Mais Marona semble avoir aussi un sixième sens : elle sent que le grand-père va mourir, elle sent quand elle va être abandonnée, elle sent « l'odeur du malheur », elle sent quand une personne n'aime pas les chiens. On peut peut-être parler d'instinct à propos de ce sixième sens…

Ce sixième sens n'est pas associé à un organe, comme les yeux, les oreilles, la peau… aussi, pour nous, les humains, c'est quelque chose d'un peu inexplicable… même s'il nous arrive parfois à nous aussi de « sentir » des choses… On parle plutôt alors d'intuition.

On pourrait dire aussi que les « bizarreries » esthétiques du film correspondent au regard de Marona sur le monde. On pourrait penser qu'elle ne voit pas les choses de la même manière que nous, les humains, et que cela pourrait être la raison des choses qui sont graphiquement étranges…

Par exemple, le costume de Manole est ligné, mais quand il bouge, les lignes semblent avoir un temps de retard ! Comme si c'étaient des rubans attachés à son costume et qui volaient autour de lui. C'est peut-être le regard de Marona qui produit cet effet, comme un effet d'optique qui serait accentué.

Il y a d'autres étrangetés dans le film : par exemple, le directeur du cirque est invisible ! On voit son costume, ses chaussures, son chapeau et son cigare, mais pas l'homme. Peut-être que c'est la vision de Marona, qui ne voit pas l'humanité de ce personnage, comme s'il était transparent pour elle, comme si ses intentions étaient illisibles…

3. Interpréter le monde

Quand Marona dit qu'elle aime emmener Istvan au parc et qu'ils prennent une balle parce qu'il aime lancer la balle… nous trouvons cela drôle. On peut aussi trouver surprenant que Marona dise « mon humain »…

Comment pourrait-on expliquer ce décalage entre notre interprétation des relations entre chien et être humain et celle de Marona ?

[Ces commentaires sont disponibles dans le dossier imprimé.]

Affiche du film

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, notamment pour réaliser des statistiques de visites. Accepter   Refuser

LE BLEU DU MIROIR | Critiques cinématographiques

L’EXTRAORDINAIRE VOYAGE DE MARONA

Victime d’un accident, une chienne se remémore ses différents maîtres qu’elle a aimés tout au long de sa vie. Par son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d’amour.

Critique du film

L’extraordinaire Voyage de Marona débute par un accident. Le long d’une poursuite infernale qui ouvre et clôt ce voyage, Marona gît et se remémore les mille et une couleurs qui ont traversé son existence. Du haut de ses trois vies de chien, de ses trois maîtres qui ont su lui apporter ce qu’elle nomme elle-même « le bonheur », elle nous emmène avec elle à la découverte de ses souvenirs empreints d’odeurs, de perceptions, de joies, de tristesse aussi, et d’abandon. En somme, si l’humanisme avait un nom, il s’appellerait Marona.

Posons les mots qui fâchent et affolent les marketeux du monde entier en quête d’une bonne tagline : L’extraodinaire Voyage de Marona est un film précieux. Evidemment, pour son traitement d’une générosité flamboyante qui tutoie souvent une forme de perfection baroque. Porté par l’incroyable inventivité de sa réalisatrice Anca Damian – déjà détentrice du Cristal du long métrage 2012 – et accompagné du talent de l’illustrateur Brecht Evens, Marona est un écrin sublime. Les influences fusent au rythme d’une danse qui n’en finit pas de porter notre imaginaire. On plonge dans un cubisme virevoltant qui ne s’arrête que pour mieux laisser émerger nos sentiments les plus profonds. Accepter de prendre la main d’Anca Dimian, c’est un peu comme rentrer dans un des fameux tableaux de Klimt. Les contours des formes se définissent au fur et à mesure que nos sens se perdent et que notre perception se fait multiple. Les techniques d’animation (2D, 3D, papiers découpés) s’agencent et s’entremêlent dans ce spectacle de tous les instants, pour petits et grands.

Un feu d’artifice

Pourtant jamais l’overdose ne se dresse en rempart. Au contraire, on se plait, on se surprend de jouir de chaque petite scénette, de chaque détail dans cette poésie permanente. Les idées visuelles explosent dans ce feu d’artifice d’une heure trente et on se demande déjà à peine les lumières rallumées ce que donnera le prochain visionnage, quel secret caché dans un recoin de l’image nous découvrirons. On s’amuse à s’imaginer pirates voguant en quête de ce trésor, on jouit de cette liberté virtuose qu’offre Marona . Encore et encore, on plonge dans ce monde intense où rien n’est acidulé ou mièvre, mais où tout est une explosion de teintes vives et chatoyantes qui réchauffe ce petit enfant qu’on avait parfois oublié dans un recoin de soi.

Une illumination qui s’offre toutes les libertés pour nous emporter tour à tour dans un parc luxuriant, au gré d’un chantier de construction ou dans cette maison aux murs roses. Anca Damian prend l’audace d’exister et la transforme en expérimentation continuelle qui manque souvent au format long et propose un concentré de cinéma, aux carcans narratifs et esthétiques démantelés, dont naît une beauté sans nom.

Bande-annonce

8 janvier 2020 – De Anca Damian

Festival d’Annecy 2019

On vibre, inexorablement touché en plein cœur, l’empathie à fleur de peau pour cette petite chienne, et on reprend espoir en l’Homme parce qu’il n’a jamais été aussi beau qu’à travers ses yeux. P leurer pour Marona ? On en est cap’ ! Se lasser de la voix chaude et rassurante de cette boule de poils noirs – incarné par l’excellente Lizzie Brocheré – pour sûr, on n’est pas cap.  On tient ici notre favori de la compétition et il va être difficile d’aller chercher plus haut que ce trône érigé au-dessus de l’humanité par-delà nos rancœurs et nos différences. Un film qui résonne d’une aura puissante et positive que les mots peinent à définir.  

J’aime ça :

Ça peut vous intéresser :.

l'extraordinaire voyage de marona age

Chargement

L’EXTRAORDINAIRE VOYAGE DE MARONA

Réalisation : Anca Damian

  • CINÉMA ALON ZANFAN

' title=

Victime d’un accident, Marona, une petite chienne, se remémore les différents maîtres qu’elle a connus et aimés tout au long de sa vie. Par son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d’amour.

Programmation en partenariat avec la Lanterne Magique Un événement ALON ZANFAN 28 FÉVRIER > 6 MARS.

DÈS 6 ANS 1h20 3€ > 5€
  • MERCREDI 6 MARS | 13H30
  • LE SÉCHOIR PITON

' title=

Inscrivez-vous à notre newsletter

Adresse Mail *

LEU TEMPO FESTIVAL 2022

logo leu tempo 2022

Ecole et cinéma - Retour accueil

Les champs * sont obligatoires

Extraordinaire voyage de Marona (L’)

Résumé du film.

C’est l’histoire d’une petite chienne, qui, suite à un accident, se remémore toute sa vie, toutes ses rencontres avec ses maîtres et maîtresses. A travers la voix off, l’animal parle de ses coups de cœur, de l’amitié et des différences entre les comportements.

Pourquoi ce film a été choisi

Par stéphanie bousquet, coordinatrice école et cinéma haute-garonne.

Anca Damian est une réalisatrice roumaine, connue principalement pour ses films d’animation, jusqu’ici plutôt pour adultes : Le voyage de Mr Crulic et La montagne magique par exemple.

Pourquoi j’ai soutenu l’entrée de ce film au catalogue ? En premier lieu, c’est le graphisme qui m’a frappée et absolument emportée. C’est l’univers de Brecht Evens, auteur de bande-dessinée belge, qui est character designer sur ce film. La variété graphique amène une fluidité des images, et une vraie liberté. Quant à l’histoire, elle permet d’aborder une palette d’émotions assez riche, notamment la possibilité de parler de la tristesse. Elle permet d’aborder des thèmes philosophiques: la vie, la mort, la question de l’identité, la quête du bonheur et la condition humaine.

Au sein du comité, je crois pouvoir dire que c’est non seulement l’esthétique, mais aussi la sensibilité du propos qui ont amené à sa sélection. Par ailleurs, il rentre dans l’axe "parité" que nous travaillons: le film est réalisé par une femme.

Carte postale numérique : raconte ton expérience à tes grands-parents, oncles et tantes ou bien tes amis">

l'extraordinaire voyage de marona age

Extrait vidéo

Ex. : Derniers trailers , Bandes annonces des films prochainement au cinéma

L'Extraordinaire Voyage de Marona Bande-annonce VF

L'Extraordinaire Voyage de Marona

Commentaires

Plateforme collaborative d’éducation aux images

Suivez nous :

image du film "l'extraordinaire voyage de Marona"

L'Extraordinaire Voyage de Marona

Un film réalisé par Anca Damian en 2019

Temps scolaire

Tranche d'âge

Titre du film  : L'Extraordinaire Voyage de Marona Réalisateur(s)  : Anca Damian Pays  : France, Roumanie Année  : 2019 Durée  : 1h32 Version  : VF Distributeur  : Cinéma Public Films Visa  : 148359

C’est l’histoire d’une petite chienne, qui, suite à un accident, se remémore toute sa vie, toutes ses rencontres avec ses maîtres et maîtresses. A travers la voix off, l’animal parle de ses coups de cœur, de l’amitié et des différences entre les comportements.

JustWatch

L'Extraordinaire Voyage de Marona

Regarder maintenant.

Apple TV

Streaming in:

Orange VOD

Nous avons vérifié les mises à jour de 84 services de streaming le 4 février 2024 à 22:15:23. Signaler une offre manquante ou incorrecte

Où regarder L'Extraordinaire Voyage de Marona en streaming complet et légal ?

Il est possible de louer "L'Extraordinaire Voyage de Marona" sur Orange VOD, Canal VOD, Universcine, Microsoft Store, Rakuten TV, Cinemas a la Demande, Apple TV, Google Play Movies, YouTube en ligne et de télécharger sur Orange VOD, Canal VOD, Rakuten TV, Universcine, FILMO, Apple TV, Google Play Movies, YouTube, Microsoft Store.

Victime d'un accident, une chienne se remémore ses différents maîtres qu'elle a aimés tout au long de sa vie. Par son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d'amour.

IMDB

Pays de production

Réalisateur, ca pourrait aussi vous intéresser.

Ernest et Célestine

Prochains films populaires

Dune: Deuxième partie

Prochains films de Animation

Saving Bikini Bottom: The Sandy Cheeks Movie

Autres Films populaires réalisées par Anca Damian

En pleine santé

Autres Films populaires avec Lizzie Brocheré

La Belle Époque

l'extraordinaire voyage de marona age

Lire le PDF en ligne

Zaho de Sagazan : «Il y a une seule chose qui me fait peur, je n'ai pas encore connu l'amour»

  • Copier le lien Lien copié

Avec cinq nominations aux Victoires de la Musique et un live lors du dernier défilé Vuitton, la chanteuse surdouée poursuit son envol. Et nous fait chavirer.

Une blondeur presque enfantine et, en contrepoint, des yeux d'un jaune topaze profond et d'une intensité à laquelle il est difficile de se dérober. Ceux qui l'ont vue sur scène, au centre d'un décor réduit au strict minimum, connaissent sa capacité de mise à nu et son regard, comme habité par une flamme intérieure qui la soude au public. Incontestablement, Zaho de Sagazan , fille du plasticien Olivier de Sagazan et de Gaëlle de Sagazan, institutrice amoureuse des mots, benjamine d'une fratrie de cinq jeunes femmes vouées à la création, représente le grand espoir de la chanson française, à laquelle elle injecte du sang neuf. Elle est auréolée de cinq nominations aux Victoires de la musique, dont la cérémonie se tiendra le 9 février : album de l'année, chanson de l'année, révélation féminine, révélation de scène, création audiovisuelle…

En l'apprenant, la chanteuse-compositrice de 23 ans s'est assise à son piano pour retrouver ses esprits. Depuis l'âge de 13 ans, Zaho s'enferme dans sa chambre pour raconter, en musique, sa vision exacerbée du monde. Son besoin de création résonne comme une évidence au sein d'une famille d'artistes, « régie par un niveau d'exigence intellectuelle draconien », confie la chanteuse nazairienne établie à Nantes. Mais, malgré son joyeux prénom tout en assonance, Zaho est, à l'époque, en proie à une mélancolie profonde, sans en connaître le motif. La composition, le chant, les paroles l'aideront à canaliser ses vagues d'émotions.

À lire aussi Zaho de Sagazan : «Dans ma famille, les règles c'était : “Mangez correctement, couchez-vous tôt mais surtout, exprimez-vous”»

«Dès sa plus tendre enfance, elle ne savait pas parler autrement qu'en criant tout bas», entonne-t-elle sur La Symphonie des éclairs , chanson-titre de son premier album, paru en mars dernier. Sacré disque d'or, il rassemble des morceaux qui font rimer rythmes de dancefloor et textes poétiques. À une époque où sa génération aime le «parler simple», Zaho de Sagazan cite Les Fleurs du mal , de Baudelaire, et emprunte le phrasé hypnotique de Marguerite Duras, en l'alimentant d'un flow urbain à faire pâlir le monde du rap. Une puissance inouïe se dégage de sa silhouette frêle lorsqu'elle chante ses morceaux, mêlant l'électro au lyrisme déchirant de Brel ou de Barbara. Sa liberté farouche a aussi séduit Nicolas Ghesquière, directeur artistique de la maison Louis Vuitton , qui l'a choisie pour accompagner de sa voix le défilé de la collection printemps-été 2024 avec une chanson qui raconte un voyage «au-dessus des nuages.» Un morceau foisonnant, à l'image de cette chanteuse qui poursuit son envolée vertigineuse, prépare déjà son deuxième album et entame une tournée qui passera par le Zénith de Paris (le 17 novembre).

Madame Figaro. – Vous avez surgi sur la scène française en faisant grand bruit avec votre album La Symphonie des éclairs , portrait musical aussi personnel qu'universel. Quels sentiments éprouvez-vous vis-à-vis de cette première création ? Zaho de Sagazan. – J'éprouve énormément d'amour pour ce disque. Il m'a accompagné pendant sept ans, de mes 15 ans, quand j'ai commencé à l'écrire, jusqu'à mes 22 ans. C'est une symphonie de treize éclairs, treize émotions fortes et parfois brutales qui ont guidé ma vie. Il dépeint la petite fille que j'étais, une Zaho ronde comme une bille, qui détestait sa sursensibilité, sa singularité, et que je regarde aujourd'hui avec beaucoup de tendresse. En écrivant les chansons, j'avais des figures tutélaires derrière moi comme muses inspiratrices : Brel et Barbara, Stromae et Kraftwerk, en musique, Hayao Miyazaki et Xavier Dolan en cinéma. Ce disque est un aveu tour à tour tendre, brusque, drôle et grave, et je trouve extraordinaire qu'une œuvre aussi sincère et imparfaite, faite avec le cœur, soit accueillie avec autant d'enthousiasme. Cela me paraît… vertigineux.

Gardez-vous le souvenir de la toute première chanson que vous avez écrite dans votre vie ? J'avais 13 ans. Je n'allais pas bien à cette époque. J'avais arrêté la danse, que je pratiquais assidûment depuis sept ans, n'y trouvant brusquement plus d'intérêt. J'avais pris beaucoup de poids et je pleurais très souvent. J'étais complexée par mon corps , par ma voix un peu bizarre, rauque et non féminine, qui ne plaisait pas aux garçons. Tout s'est métamorphosé un après-midi d'automne, lorsque j'ai décidé de m'asseoir au piano droit de ma sœur et de fermer la porte derrière moi. Je n'avais jamais joué, mais j'ai commencé à plaquer des accords en visionnant des tutos sur Internet. La voix est partie immédiatement ; je chantais comme si j'avais fait cela toute ma vie. Ce fut une révélation, un coup de foudre.

Quelle atmosphère régnait dans la maison où vous avez grandi avec quatre sœurs et des parents voués à l'art ? C'était dingue. J'ai évolué au sein d'une famille extrêmement originale et expressive, aimante et soudée. Il y avait toujours de la musique à fond la caisse, des œuvres de mon père disséminées partout et des couleurs éclatantes aux murs. Le silence y était rare, car on avait toujours des invités. On aimait danser en toute occasion et mes parents lançaient de grands débats sur l'art, la culture et l'existence à toute heure du jour et de la nuit. J'ai toujours été entourée, c'est pour cela que j'aime être au milieu de la foule, du public. Mes grandes sœurs s'occupaient souvent de moi et de ma sœur jumelle. Mes parents étaient très cool, mais ils veillaient sur nous en nous répétant, comme un mantra, un mot-clé : «l'exigence .» Quand j'ai découvert le piano et composé mes premières chansons, ils ne m'ont pas adressé des compliments édulcorés. Ils passaient silencieusement, me donnaient un bisou derrière le cou et me chuchotaient à l'oreille : «Va plus loin.»

Je trouve extraordinaire que mon disque, aussi sincère et imparfait, et fait avec le cœur, soit accueilli avec autant d'enthousiasme Zaho de Sagazan

Votre père, le sculpteur et plasticien Olivier de Sagazan, fait un travail sur la «voix intérieure.» Quelle résonance a eu son cheminement artistique sur vous ? Pour mon père, vivre n'est pas ordinaire, c'est «extraordinaire». On a tendance à décrire son travail comme étrange, morbide, alors que j'ai toujours eu en face de moi un artiste passionné par la vie, la biologie, les étoiles, l'infiniment grand et l'infiniment petit. Mon père nous a obligées à aimer l'originalité. Il nous détournait des tendances conformistes et faisait de l'ironie sur les modes vestimentaires. Il nous questionnait inlassablement afin que nous nous révélions à nous-mêmes, en assumant nos propres goûts. Comme artiste, il a toujours été libre, créant sans cesse dans son atelier. Il a eu la chance d'avoir une femme qui a cru en lui, car jusqu'à ses 50 ans, il a gagné très peu d'argent. Mais on s'en moquait. Les artifices ne nous intéressaient pas. Ce qui était beau, c'était d'être soi, unique, drôle, amoureux . C'est grâce à lui que j'ai vu dans la chanson une voie, que j'ai commencé à aimer mon identité et mon regard. Son exemple m'a permis d'être entière sur scène, tout en élaborant ma propre esthétique. Mon travail est très théâtral, la façon même de me présenter est inspirée d'un minimalisme à la Beckett : visage à nu, un trait de rouge à lèvres carmin, une mèche blonde. Rien de plus.

Et que vous a apporté votre mère en termes d'écriture ? Elle a eu un impact énorme dans ma vie. Quand j'étais jeune, j'avais beaucoup de difficulté à exprimer ma pensée. Je ne trouvais pas les mots, ce qui me frustrait. J'en faisais un drame. Ma mère, une femme de lettres, m'a appris à penser, à réfléchir, à écrire. Chez les Sagazan, on a toujours un avis, alors, elle me posait des questions, me corrigeait et m'apprenait l'art de la rhétorique. Grâce à elle, j'ai commencé à lire des philosophes, comme Montaigne. Ces lectures apaisent mon esprit, l'inspirent, le structurent. C'est à ma mère que je dois aussi mes premiers chocs musicaux et ma découverte de la chanson à texte française. La première fois que j'ai vu les images de Brel chantant Ces gens-là , je suis restée bouche bée, puis je les ai regardées cent fois de suite.

Lors de vos concerts, comme dernier morceau, vous choisissez presque toujours de chanter Danser … Je célèbre autant l'esprit que le corps, car l'écouter m'a sauvée maintes fois. Ma grande sœur Leïla Ka est une danseuse-chorégraphe avec laquelle je collabore souvent. Sans elle, je n'aurais pas pu monter sur scène lors de mon premier concert à l'Olympia , le 4 novembre dernier. J'étais horriblement stressée, épuisée par le rythme dingue des dates précédentes. C'était pourtant un moment que j'attendais depuis des années. Pour les répétitions, j'étais comme paralysée. Impossible de bouger. Ma voix tremblait. Mes musiciens ont paniqué. Je me suis effondrée en larmes. Sans dire un mot, Leïla a attrapé mes épaules, puis mon bassin, et a commencé à les faire ondoyer. Pendant qu'elle disait aux musiciens «on va faire Danser  », elle s'est mise à tourner autour de moi, en me guidant dans un corps-à-corps. Au bout de dix minutes, je chavirais… libérée. Un moment magnifique. Celui où on réalise qu'en quelques instants la psyché peut passer d'un état à un autre, diamétralement opposé, guidée par le corps qui s'amuse de l'esprit parfois traître. Montaigne en parle dans ses Essais  : «Mais nous ne dirons jamais assez d'injures au dérèglement de notre esprit.»

À 13 ans j’étais complexée par ma voix un peu bizarre, rauque et non féminine, qui ne plaisait pas aux garçons Zaho de Sagazan

Votre ascension fulgurante ne vous effraie-t-elle pas ? Stromae a été obligé d'annuler ses concerts pour épuisement physique… J'y pense, oui, et à un moment, cette année, j'ai eu très peur de tout cela. Si mon rêve s'est concrétisé, il y a un versant à assumer : pression, célébrité et attentes. Ce que l'industrie musicale demande à un artiste est parfois déraisonné. Ce n'est pas tant sortir un disque, c'est la frénésie de l'après : les clips, la promotion, les concerts , les tournées, les shootings… puis ça repart. Vite ! Un autre album ! En boucle ! Avec élan ! Hop, encore plus ! Le pire, c'est qu'on entre soi-même dans cette spirale, en se lançant des défis délirants, comme sous l'effet d'une drogue. J'ai déjà un peu goûté à tout cela. Mais je n'ai pas choisi ce métier pour la gloire. La célébrité ne m'intéresse pas, je ne veux pas être adorée. Je ne désire pas non plus être riche, l'argent est un vice à mes yeux. Ce qui m'anime ? Faire de l'art. C'est une chance folle que de ressentir la passion, de vivre des moments de profonde solitude en écrivant. J'ai conscience que la route sur laquelle je me suis embarquée est faite de responsabilités, que je n'aurai pas une vie normale. Mais tout cela, je l'accepte.

Aucune inquiétude, donc… Si. Il y a une seule chose qui me fait peur. Je n'ai pas encore connu l'amour. J'ai une hâte infinie de le découvrir, et je regrette de ne pas avoir pu goûter à ce bonheur avant de me lancer dans ma carrière artistique. J'ai peur que les personnes qui m'attirent – simples et humbles – ne soient pas séduites par une fille qui monte sur scène tous les soirs. Cette année, j'ai cent quinze dates de concerts prévues et je ne peux plus changer mon emploi du temps. En revanche, je peux changer ma vision des choses. Être chanteuse-compositrice est un métier d'athlète, et je suis persuadée qu'être heureux demande beaucoup de discipline. Je fais des choses qui me font du bien, comme passer du temps avec ma famille. Voir mes amis. Éteindre Instagram. Lire. Me baigner dans l'eau froide de l'océan. Faire des siestes, comme me l'a conseillé Matthieu Chedid.

Vous avez chanté lors du dernier défilé de Nicolas Ghesquière, pour Louis Vuitton. Étiez-vous émue ? Ce qui me touche, c'est le travail, l'œuvre. Celle de Nicolas Ghesquière me fascine. Avant de découvrir ses créations, je n'avais jamais été intéressée par la mode, sans doute parce que je ne me l'autorisais pas, en considérant ce monde superficiel. Quand j'ai rencontré Nicolas, en avril dernier, je suis tombée sous le charme. C'est un immense mélomane, un artiste habité. Nous avons parlé de musique pendant des heures et il m'a montré ses créations qui m'ont ensorcelée, tout comme, enfant, j'étais tombée amoureuse de l'extravagance des costumes de David Bowie.

C'est à ma mère que je dois mes premiers chocs musicaux Zaho de Sagazan

En quoi vous inspire-t-il ? Dans son audace. J'aime ses lignes futuristes et rétros, la façon dont il joue avec les matières, les volumes et les superpositions. J'aime ses jeux de contrastes - une jupe en dentelle avec une veste en cuir. Ses créations apportent un mouvement, une allure singulière. Je me suis toujours habillée en jean et polaire, et grâce à lui je porte des robes pleines d'inventivité, je m'amuse et je me sens belle, sans avoir peur de ne plus être moi-même.

Quels conseils donneriez-vous à des artistes de votre génération ? Qu'il ne faut pas se précipiter, comme l'exhortent à le faire les réseaux sociaux. Pour qu'un artiste devienne profondément lui-même, il faut du temps. Si je n'avais pas passé dix ans dans ma chambre à chercher, si j'avais été repérée à 15 ans dans une émission comme The Voice , je n'aurais pas pu me découvrir. J'aurais été une chanteuse formatée. C'est absurde de vouloir dessiner une carrière avant d'avoir pris le temps de créer. L'inspiration, ça se gagne à coups de doutes, de vide et de questionnements. Je leur dirais aussi de créer un label pour rester indépendants, comme je l'ai fait (Disparate). Et enfin, de prendre des risques. Quelqu'un dernièrement m'a dit : «Quand tu chantes sur scène, on dirait que tu n'as plus rien à perdre.» Je préfère penser l'inverse : j'ai tout à gagner.

La Symphonie des éclairs, Disparate/Virgin.

  • Zaho de Sagazan, Jeanne Herry, Nakache et Toledano : le Festival Sœurs Jumelles passe la troisième
  • Charlotte Cardin : «C’est en imitant Céline Dion que j’ai appris à chanter quand j’étais toute petite»
  • Pomme : «J'ai vécu de longues années d'anorexie : c'est littéralement la définition de se neutraliser, de s'amoindrir»
  • Victoires de la musique
  • louis vuitton
  • saint-valentin

Partager via :

Plus d'options

le 08/02/2024 à 18:54

La dernièr à m'avoir semblée aussi originale, c’était Francoiz Breut, qui chante encore d'ailleurs.

le 08/02/2024 à 18:52

Oui elle me fait chavirer….

le 08/02/2024 à 16:38

Pour connaitre l'amour il faut rencontrer un homme sérieux, or aucun ne voudra d'une artiste aux influences trop féministes.

Gigi Hadid et Bradley Cooper, un couple assorti pour une sortie dans les rues de New York

Le nouveau couple s’est promené, tout sourire, le 1er février. Ils portaient chacun un jean, pour un look décontracté et en synergie.

Emily Ratajkowski, le «yéti blanc» qui défile dans la neige pour Moncler à Saint-Moritz

Le mannequin de 32 ans a défilé pour le spécialiste de la doudoune au cœur d’une forêt enneigée, vêtue d’un look aux faux airs de yéti.

Le show spectaculaire de Moncler dans la neige de Saint-Moritz

Au cœur de Saint-Moritz, la maison Moncler impose sa culture alpine en offrant un show grand spectacle à sa ligne Moncler Grenoble, la plus sportive, technique et design de toutes.

  • Recette d'oeuf à la coque
  • Recette d'asperge vapeur
  • Recette de pâte à crêpes
  • Idées d'entrées rapides
  • Idées de recettes d'anniversaire
  • Recette de poule au pot
  • Recette de pâtes aux truffes
  • Recette des oeufs bénédicte
  • Recette de sauce tomate maison
  • Bien conserver ses restes alimentaires
  • Comment perdre du ventre
  • Rêver de perdre ses dents
  • Les premiers effets du sport
  • Les effets du sucre
  • Mieux vivre son hypersensibilité
  • Angoisse nocturne
  • Gainage pour travailler ses abdos rapidement
  • L'importance de la pensée positive
  • Perdre du poids avec la corde à sauter
  • Pourquoi avons nous des insomnies lorsque nous sommes épuisés ?
  • Compatibilité amoureuse des prénoms
  • Prénoms féminins
  • Prénoms masculins
  • Idées de prénoms originaux
  • Prénoms féminins originaux
  • Prénoms compatibles
  • Prénoms arabes
  • Prénoms portugais
  • Prénoms grecs
  • Prénoms bretons
  • Prénoms médiévaux
  • Prénoms masculins anglophones
  • Prénoms d'origine latine
  • Femmes de pouvoir et hommes de l'ombre
  • Questions pour tomber amoureux
  • Formules de fin de mail
  • Alcool et grossesse
  • Les règles du savoir-vivre
  • Comment ranger sa maison
  • Comment plier ses vêtements
  • La rupture amoureuse
  • Madame Claude : un personnage mi-héroïne, mi-monstre
  • La vérité sur les hôpitaux
  • Horoscope du jour
  • Horoscope quotidien du Cancer
  • Horoscope quotidien des Poissons
  • Horoscope quotidien du Lion
  • Horoscope quotidien de la Balance
  • Horoscope quotidien du Taureau
  • Horoscope quotidien du Bélier
  • Horoscope quotidien du Scorpion
  • Horoscope quotidien des Gémeaux
  • Horoscope quotidien du Capricorne
  • Horoscope quotidien du Verseau
  • Horoscope quotidien de la Vierge
  • Horoscope quotidien du Sagittaire

À tout moment, vous pouvez modifier vos choix via le bouton “paramétrer les cookies” en bas de page.

l'extraordinaire voyage de marona age

Goto to Microsoft.com

  • All Microsoft

PCs & Devices

Entertainment

Developer & IT

l'extraordinaire voyage de marona age

Halo la série : Saison 2 – Entretien : « Les enjeux sont élevés – C’est une histoire de conflit »

La série Halo a toujours eu pour but d’offrir une perspective différente. Alors que les jeux nous ont toujours placés à l’intérieur d’un casque, la série Paramount+ prend du recul et offre des points de vue inhabituels sur une histoire si bien connue de millions de fans.

Dans la saison 2, dont les deux premiers épisodes sortent aujourd’hui sur Paramount+, cela n’a jamais été aussi vrai. Les bandes-annonces nous apprennent que cette saison abordera une guerre avec le Covenant qui se rapproche de plus en plus de la terre des humains et, surtout, qu’elle couvrira les événements de l’emblématique et historique Fall of Reach. Mais nous verrons cela d’un point de vue inédit et, comme nous l’avons vu dans la saison 1, nous assisterons même à des changements dans le scénario de la série de jeux, ce qui augmentera le facteur de surprise.

Nous avons rencontré Kiki Wolfkill, Responsable Xbox de l’expansion de la propriété intellectuelle et du divertissement (et véritable légende de Halo ), pour discuter de la manière dont les créateurs et les créatrices de la série ont réussi à donner une nouvelle tournure à ces événements légendaires, et même à changer le ton de la série par rapport à la saison 1.

« Avec la saison 2, nous nous heurtons à des événements que nous commençons à voir dans les jeux », explique Wolfkill. « Évidemment, les événements de Reach, que les gens ont pu voir dans les bandes-annonces, constituent une étape historique majeure dans l’histoire et la chronologie de Halo , et sont également cruciaux pour l’histoire, car ils marquent le moment où le Covenant s’est vraiment rapproché de la Terre. Reach est notre dernier rempart avant qu’ils ne trouvent la Terre. »

« Nous avons vraiment essayé d’honorer cet événement pour ce qu’il signifie pour les enjeux. Mais nous avons aussi la possibilité de le voir d’un point de vue différent – nous le voyons sur le terrain. Nous le voyons du point de vue des soldats, en dehors de l’équipe Noble, qui est au centre de Halo : Reach . On obtient ainsi une histoire très différente en voyant ce que cela signifie pour un Marine de vivre cela, ce que cela signifie pour une ville de tomber et à quel point c’est terrifiant. »

l'extraordinaire voyage de marona age

Mais Reach n’est qu’une partie de l’histoire, et la façon dont nous parvenons à ce moment sera un élément majeur de la saison 2. « Nous nous situons environ six mois après les événements de la saison 1 « , explique Wolfkill, « et l’environnement semble vraiment différent. L’UNSC a connu de nombreux changements, le Covenant se rapproche de plus en plus. Je dirais donc que la grande nouveauté de la saison 2, là où nous commençons, c’est que l’humanité est absolument en retrait. Nous avons vu dans la saison 1 que le Covenant se trouvait dans les colonies extérieures, mais il s’est vraiment rapproché de nous dans la saison 2… Nous retrouvons donc nos Spartiates dans un endroit différent, alors que la menace se fait de plus en plus grande. Les enjeux sont plus importants, mais beaucoup de choses ont changé dans l’univers au cours de ces six mois. »

Cela s’accompagne également d’un changement dans le ton général de la série. Wolfkill explique que la saison 2 reflète ses enjeux plus désespérés avec un changement dans la façon dont elle se sent – aidé par le nouveau showrunner David Wiener (‘Fear the Walking Dead’). « Elle est beaucoup plus terre à terre, beaucoup plus grinçante », explique Wolfkill. “Elle revient en quelque sorte aux racines de la publicité télévisée de Halo 3 : ODST , vous savez ? Les enjeux sont importants et il s’agit d’une histoire de guerre. Nous voulions vraiment que le public ressente la menace, et pas seulement qu’il la voie.

l'extraordinaire voyage de marona age

« Nous voulions vraiment que ce soit une expérience viscérale », poursuit-elle. « Nous voulions que ce soit effrayant, intense, et je voulais que ce soit émouvant avec ce qui arrive à certains de nos personnages. En même temps, je suis très fière de notre action. Ce que j’aime, c’est l’entrelacement d’un drame de caractère très intéressant et d’une action et d’enjeux de haut niveau. Nous avons passé beaucoup de temps à remanier certaines de nos séquences d’action afin de les rendre plus viscérales, et je pense que c’est quelque chose que les gens verront tout de suite. »

Bien sûr, voir des personnages familiers dans de nouveaux contextes restera une partie importante de la saison 2 – Master Chief, Silver Team et d’autres reviendront, et Wolfkill dit que le voyage de Chief à la découverte de son rôle pour l’humanité sera la clé de son intrigue ici. Mais Halo la série introduit de nouvelles perspectives en cours de route.

l'extraordinaire voyage de marona age

« Nous avons de nouveaux personnages formidables », s’enthousiasme Wolfkill. « Nous avons le colonel James Ackerson – qui fait partie du canon [de la série originale] – joué par Joseph Morgan, qui est extraordinaire. Ce qui est intéressant avec Ackerson, c’est que c’est un personnage que l’on voit dans les livres et les comics et qu’il a toujours été une sorte d’ombre pour [Catherine] Halsey, la créatrice de Cortana… Cela nous permet d’approfondir ce personnage d’une manière que nous ne connaissons pas dans les jeux. »

« Et puis nous introduisons aussi un personnage nommé Caporal Perez, joué par Cristina Rodlo – dont on voit au début du premier épisode qu’il s’agit d’un Marine – pour revenir à la perspective des Marines et, encore une fois, à la façon dont il est terrifiant de voir un Elite ou un Sangheili pour la première fois et de les rencontrer au combat. Il y a une sorte d’aspect horrifique à cela. »

Tout cela fait de la saison 2 de Halo la série une perspective très excitante – un scénario qui aide à faire avancer une histoire intrigante pour ceux qui ont déjà investi dans la série, et une nouvelle réflexion sur les événements des jeux déjà fermement ancrés dans les cœurs de millions de fans de Halo . Vous pouvez commencer ce voyage dès maintenant en regardant les deux premiers épisodes de la saison 2 sur Paramount+, avec de nouveaux épisodes chaque semaine.

Cet entretien a été édité pour des raisons de contexte et de clarté. Elle a été réalisée par Malik Prince.

  • Aller au contenu
  • Aller à la navigation

Ville de Paris

  • une information
  • une actualité
  • une activité
  • un évènement
  • une démarche

l'extraordinaire voyage de marona age

Marathon Pour Tous de Paris 2024

Eliud Kipchoge posant devant l'Arc de Triomphe à l'occasion des j-1000 du marathon pour tous de Paris 2024

Hôtel de Ville Place de l'Hôtel de Ville , Paris 4e

Le samedi 10 août 2024

  • Accessible aux personnes à mobilité réduite
  • Non renseigné pour les personnes déficientes auditives
  • Non renseigné pour les personnes déficientes visuelles
  • Non renseigné pour les personnes déficientes mentales
  • Accueil en langue des signes non renseigné
  • Site de l'événement

Deux courses inédites

Le marathon.

  • 42km sur une boucle reliant Paris et Versailles
  • Départ à partir de 21h à l’Hôtel de Ville de Paris
  • Arrivée aux Invalides
  • 9 communes traversées : Paris – Boulogne-Billancourt, Sèvres, Ville d’Avray, Versailles, Viroflay, Chaville, Meudon, Issy-les-Moulineaux
  • 20 024 participants

Parcours officiel du marathon olympique de Paris 2024 avec les différents points d'intérêt sur le trajet.

  • 10km au cœur de Paris et de ses monuments iconiques
  • Départ à l’Hôtel de Ville à partir de 23h30
  • Intégralement dans Paris intra-muros

Carte de Paris avec, en surbrillance, le tracé des 10 km.

Comment gagner son dossard ?

  • Rejoindre le club Paris 2024 .
  • Télécharger l'application Marathon Pour Tous .
  • Suivre le compte @Teamorangerunning et rester à l'affut, des dossards sont régulièrement mis en jeu !

l'extraordinaire voyage de marona age

Vous ne connaissez toujours pas ?

l'extraordinaire voyage de marona age

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle . Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Tourly Audio Copilot 2024 maps 4+

Votre guide vocal avec ar, roadly, inc., conçu pour iphone.

  • 5,0 • 2 notes
  • Inclut des achats intégrés

Captures d’écran d’iPhone

Description.

Découvrez le monde autrement avec Tourly : Votre guide audio IA et réalité augmentée pour une expérience de voyage unique et personnalisée Plongez dans le futur du voyage avec Tourly, votre guide audio personnel, alliant habilement IA avancée, réalité augmentée et synthèse vocale pour révolutionner votre expérience de visite. Parcourez le monde avec juste votre appareil iOS en main et laissez Tourly vous guider vers les merveilles environnantes avec un récit immersif et une exploration interactive. Avec Tourly, votre visite touristique se transforme en une aventure extraordinaire : • Intégration de la Réalité Augmentée : Trouvez facilement les attractions à proximité grâce à la technologie RA. Pointez votre appareil et laissez Tourly révéler les sites et leurs histoires comme par magie. • Narration Audio Pilotée par IA : Plongez dans des histoires de haute qualité, racontées avec un merveilleux jeu de voix. Le guide avancé propulsé par l'IA offre une visite enrichissante et éducative à chaque destination. • Expérience Utilisateur Interactive : Avec chaque histoire écoutée, interagissez avec le contenu en l'aimant ou non. Vos interactions aident Tourly à apprendre et à personnaliser l'expérience selon vos intérêts. • Guide Touristique Personnel : Personnalisez votre visite avec un guide virtuel qui vous accompagne à chaque étape. Pas besoin de visites en groupe ; explorez à votre propre rythme avec des aperçus et des faits qui éveillent votre curiosité. • Découverte en Déplacement : Que vous soyez en escapade rapide ou en longues vacances, la fonction de géolocalisation de Tourly assure que vous n'êtes jamais loin d'une grande histoire ou d'un point d'intérêt fascinant. Optimisez votre voyage et votre visite touristique avec les narrations de haute qualité et les aperçus RA de Tourly, rendant chaque tour un voyage à se souvenir. Téléchargez maintenant et laissez Tourly être la bande-son de votre prochaine aventure ! Caractéristiques Principales : • Finder de Sites RA : Explorez les points de repère avec la réalité augmentée. • Expériences Audio de Qualité : Profitez de narrations basées sur l'IA avec une synthèse vocale impeccable. • Système J'aime/J'aime Pas : Influencez le récit de la visite en évaluant vos expériences. • Vaste Bibliothèque d'Histoires : Accédez à un large éventail de contes de différentes destinations. • Attractions Géo-localisées : Découvrez des points d'intérêt où que vous soyez. Idéal pour les voyageurs assidus, les passionnés de culture et tous ceux qui ont un penchant pour la découverte, Tourly offre une manière unique et personnelle de vivre le monde. Rendez votre prochain voyage inoubliable : Téléchargez Tourly – Guide Audio Propulsé par l'IA & Explorateur RA et commencez à explorer aujourd'hui ! Conditions d'utilisation : https://tourly.guide/?open=terms-and-conditions

Version 1.1.1

- ajout de l'affichage de la popularité d'un lieu - correction de l'affichage des photos des lieux dans la recherche

Notes et avis

Very responsive and super useful for anyone that’s interested in info and history of most places with the ease of not having to read and being able lo listen! I’m so excited to use it for traveling. I hope they add more voice options. Great job!

Confidentialité de l’app

Le développeur Roadly, Inc. a indiqué que le traitement des données tel que décrit ci‑dessous pouvait figurer parmi les pratiques de l’app en matière de confidentialité. Pour en savoir plus, consultez la politique de confidentialité du développeur .

Données utilisées pour vous suivre

Les données suivantes peuvent être utilisées pour vous suivre dans plusieurs apps et sites web appartenant à d’autres sociétés :

  • Données d’utilisation

Données n’établissant aucun lien avec vous

Les données suivantes peuvent être collectées, mais elles ne sont pas liées à votre identité :

  • Historique de recherche
  • Identifiants

Les pratiques en matière de confidentialité peuvent varier, notamment en fonction des fonctionnalités que vous utilisez ou de votre âge. En savoir plus

Informations

Français, Allemand, Anglais, Arabe, Chinois simplifié, Coréen, Espagnol, Finnois, Hindi, Hongrois, Indonésien, Italien, Japonais, Malais, Norvégien, Néerlandais, Portugais, Russe, Suédois, Turc, Ukrainien

  • 1 week 2,99 $US
  • 1 month 4,99 $US
  • Lifetime 19,99 $US
  • 1 month NY 2,99 $US
  • Lifetime NY 49,99 $US
  • 12 month 19,99 $US
  • 1 week NY 1,99 $US
  • Site web du développeur
  • Engagement de confidentialité

Du même développeur

DPTH: AI 3d-photo editor

DPTH PRO: AI 3d-photo editor

Vous aimerez peut-être aussi

Trailify AI World Travel Guide

Trip Tracker

90min

Interview exclusive - Sébastien Frey : "J'ai dérangé car j'ai dit haut et fort ce que je pensais"

Dans un entretien exclusif, Sébastien Frey s'est confié sans langue de bois à 90min. Il a évoqué son lien avec l'Italie et la Serie A, les immenses stars avec lesquelles il a évolué, son lien avec l'équipe de France et la concurrence des gardiens en Bleu.

Retraité depuis plusieurs saisons, Sébastien Frey s'est livré sans langue de bois au micro de 90min. Le gardien français passé par l'Inter, Parme, la Fiorentina ou encore le Genoa a évoqué de nombreux thèmes : la formation française, le poste de gardien, Gianluigi Donnarumma et l'Équipe de France. Il a aussi raconté des anecdotes sur Ronaldo, la Serie A.

Entre histoires croustillantes et vision du football, entretien exclusif avec un gardien de légende, pourtant peu mis en avant dans l'Hexagone.

90min - Comment se passe l'après-carrière de Sébastien Frey ?

Sebastien Frey - Elle se passe très, très bien. Je ne pensais pas être encore autant sollicité. Je voyage beaucoup, il y a encore beaucoup de reconnaissance pour ce qu'on est et ce que l'on a été. Je pense que ç'a été une très belle génération qui a laissé beaucoup au football : beaucoup appellent ça la génération nostalgique. C'était un foot romantique avec des valeurs, les personnes prenaient peut-être plus de plaisir. J'ai quatre enfants, dont mon fils qui est footballeur professionnel en Italie : je suis aussi papa à temps plein. Franchement, je suis très heureux de la vie que j'ai aujourd'hui, je suis quelqu'un de comblé.

Et Sébastien Frey c'est aussi une grande passion pour le vin ?

S.F. - J'ai toujours aimé boire du bon vin. Jusqu'à il y a quelques années, je ne buvais que français. On se voit avec Andrea Barzagli (ancien défenseur italien) à la foire aux vins à Vérone, il y a aussi Andrea Pirlo. On fait le vin dans les Pouilles, dans le sud de l'Italie. Dans le projet avec moi qui s'appelle "The Wine of The Champions" (le vin des champions) il y a Ronaldinho, Roberto Carlos, Marco Materazzi et Vincent Candela : on est une équipe, on fait la promotion de notre vin et il y a prochainement un documentaire qui sortira sur Netflix. C'est un peu comme le poste de gardien de but, avec le vin je ne fais qu'apprendre. Il y a aussi Mattia Perin (gardien de la Juventus ) qui est un grand fan du vin français, c'est un très, très grand passionné et amateur de vin français.

Bon sinon Sébastien Frey c'est aussi le football. Quel est le lien de votre famille avec l'Italie et avec le football ? Car votre frère, votre père et votre grand-père ont été footballeurs professionnels...

S.F. - Le lien avec l'Italie, c'est moi qui l'ait créé car je suis le premier à être parti. Puis mon frère a eu l'opportunité de découvrir ce pays. C'est un sujet qui apparaîtra dans mon livre qui sortira prochainement, c'est un sujet qui m'est toujours resté en travers de la gorge. Je fais partie d'une dynastie : mon grand-père a joué au FC Metz et à Toulouse, mon père a joué en deuxième division, moi, mon frère et mon fils en Italie. C'est unique au monde d'avoir des générations qui continuent de porter le nom au plus haut niveau et en France, on n'en a pratiquement jamais parlé : ça m'a attristé à l'époque.

Je dois beaucoup à mon grand-père parce qu'il m'a hébergé lorsque je suis entré en sport étude à Cannes. Sans ça, il n'y aurait pas forcément eu la suite. J'en garde un souvenir extraordinaire. Je lui dois beaucoup de respect. On n'en parle pas beaucoup de notre dynastie très large. À mon goût, on n'en a pas assez parlé alors que c'est quelque chose de spécial, mais je suis très fier de ma famille.

Le football pour les enfants, c'est comme une religion, c'est comme un point d'attache. C'est le plus beau métier du monde, tu arrives à créer des liens avec des gens que tu ne connais pas, qui peuvent devenir tes copains. Ce ballon rond à des pouvoirs de cohésion, on est chanceux. Quand tu deviens footballeur professionnel, c'est le plus beau métier du monde parce que c'est un métier, mais aussi une passion, nous, on a ce privilège-là.

Le football pour les enfants, c'est comme une religion, c'est comme un point d'attache.Sébastien Frey

Racontez-nous votre formation à Cannes. Avez-vous été préparé au monde professionnel, parce que vous avez été titulaire en Ligue 1 à l'âge de 17 ans, c'est rare...

S.F. - À l'époque, le centre de formation de l'AS Cannes était l'un des meilleurs de France avec Nantes, Auxerre et Lyon. C'était de la rigueur, c'est une école de vie qui a été très importante pour moi. J'ai toujours été le plus jeune, c'était un peu la loi de la jungle. Dès les U15 jusqu'en Équipe de France A, j'ai fait le cursus de sélection et ça, ç'a été très important pour la maturité et pour le prestige. J'étais prêt, l'AS Cannes a vu en moi un énorme potentiel.

Lors de ma deuxième année de formation, je faisais quatre entraînements par jour. C'est ce qui m'a forgé à être prêt avant d'autres, ils m'ont permis d'épanouir mon potentiel. En 1997, je débute en pro alors que je ne devais pas être là : il y a eu beaucoup de mérite, de sacrifice. Notre premier gardien se blesse donc je fais mes débuts contre Rennes puis à partir de là ma carrière a débuté.

Quels sont les dangers de commencer une carrière aussi jeune au poste de gardien ?

S.F. - Brûler les étapes ce n'est pas facile, il faut avoir un club solide derrière toi par rapport à la formation. On est tous appelé à faire des erreurs, mais ça fait partie de notre poste. Quand tu es un gardien jeune, que tu fais une erreur et qu'on te remet au placard, il y a aussi le côté psychologique qui devient compliqué donc c'est important que le club soit derrière toi et qu'il te laisse travailler sur une saison. Aujourd'hui les clubs ne te donnent plus le temps, la gestion psychologique n'est pas facile donc c'est un risque.

Pour faire le parallèle avec Guillaume Restes, il y a eu Alban Lafont qui a commencé très tôt, mais aujourd'hui, c'est une valeur sûre du championnat français. Il n'était peut-être pas prêt pour un club comme la Fiorentina, mais il est dans une réalité qui lui convient très bien, c'est le capitaine et il est à nouveau très performant. L'autre gros danger, c'est qu'on te définisse comme un champion après peu de matchs, la gestion émotionnelle est importante, il faut avoir la chance d'être entouré avec des personnes qui puissent te protéger.

Que pensez-vous de Mike Maignan qui est désormais titulaire en Équipe de France ? Pourquoi a-t-il plus de reconnaissance que vous alors que vous aussi, vous performiez en Italie à l'époque ?

S.F. - La reconnaissance ? C'est encore une question que je me pose, je pense avoir des réponses et elles seront dans mon livre. J'ai dérangé d'avoir dit haut et fort ce que je pensais. En France, il fallait aller dans le sens du vent. Ce ne sont que des vérités et parfois elles peuvent déranger. Mes prestations étaient tellement importantes dans le meilleur championnat du monde qu'on était obligé de parler de moi. La France a toujours eu ce côté "on parle de Frey, mais pas trop quand même".

Après quand tu comprends le jeu et le système, tu fais avec. Je suis très fier d'être Français mais footballistiquement je me sens pratiquement Italien : je m'y suis imposé, j'ai eu beaucoup de reconnaissance et de respect. Ce pays m'a "adopté", je pense avoir du mérite sur le fait que tout ça est arrivé, mais c'est toujours un plaisir de parler de mon vécu en Italie. Quand on me parle de la France, il y a toujours une polémique, il y a un problème avec des personnes, le sélectionneur.

Pour revenir à Mike Maignan, il représente le gardien moderne. C'est mérité qu'il soit titulaire en Équipe de France. Ce n'est pas le meilleur au monde parce qu'il faut respecter Courtois, Oblak, ter Stegen, Neuer qui sont encore en activité et ils ont un niveau impressionnant depuis des années.

Mais Mike est en train d'y arriver, il a les qualités et la personnalité pour. Il fait partie des leaders de la nouvelle génération de l'Équipe de France. Tout ce qui arrive à Maignan aujourd'hui est mérité, il est dans sa dimension : Milan est le club qu'il lui faut. Il fait partie du top 3-4 au monde à son poste aujourd'hui.

Tout ce qui arrive à Maignan aujourd'hui est mérité, il est dans sa dimension.Sébastien Frey

Vous avez une bonne relation avec Gianluigi Donnarumma qui lui aussi a débuté sa carrière très tôt, n'est-ce pas ?

S.F. - Gigio est un très bon copain. On échange énormément ensemble. Il a besoin de m'entendre, de savoir. Quand il était plus jeune, je faisais partie des gardiens dont il s'inspirait, ça me fait plaisir. On a un très bon rapport, mais je lui dis toujours les vérités. Mais aujourd'hui quand on parle d'objectivité et de Donnarumma, ce sont deux mots qui sont totalement à l'opposé : les personnes ne sont pas objectives sur lui, surtout en Italie. Il faut respecter son choix de quitter le Milan. Moi, j'ai eu mon point de vue, il m'a demandé et je lui ai dit ce que je pensais. Le PSG est l'un des meilleurs clubs d'Europe aujourd'hui, le meilleur club en France.

Il fait partie des meilleurs gardiens. Cette saison, je le vois très serein, mais on ne lui pardonne rien. Je pense que ça l'a touché, il le sait quand il fait une erreur et on en discute. Il ne mérite pas ce harcèlement médiatique, c'est quelqu'un d'extraordinaire humainement. Maignan a 28 ans, Donnarumma a 23 ans et ça fait autant de temps qu'il est à ce niveau-là donc peut-être qu'aujourd'hui Gigio a plus de mérite par rapport à son jeune âge et au fait qu'il joue au haut niveau depuis plusieurs années.

Je ne cautionne pas les sifflets à San Siro lorsqu'il porte le maillot de l'Italie. Là, on mélange les choses. Là, tu représentes ton pays, les supporters doivent l'applaudir et le respecter. Je ne trouve pas ça correct. Aujourd'hui, il y a l'évolution de poste de gardien de but, il est beaucoup impliqué dans le jeu. Gigio n'est peut-être pas au niveau d'un Navas au jeu au pied, mais l'un a 37 ans et l'autre 24. Il a une marge de progression énorme. Après, je me mets à la place du supporter du PSG, avec le salaire qu'il a, ils se disent qu'ils ne peuvent pas attendre. Malheureusement, c'est le système foot qui est devenu comme ça.

Médiatiquement, l'analyse d'un gardien est t-elle souvent tronquée ?

S.F. - C'est un poste tellement particulier et il y a tellement de facteurs à prendre en compte dans un but encaissé pour dire qu'il y a erreur ou non. Malheureusement, il y a beaucoup de médias qui se disent experts au poste de gardien. Moi, je vois les analyses et des notes... Sur 10, s'il y en a un qui sort du lot, c'est déjà bien. L'analyse n'est pas spécifique et c'est dommage. Il y aurait beaucoup à approfondir.

Sébastien Frey a-t-il eu des opportunités de revenir en France durant sa carrière ? Et des regrets de ne pas être revenu ?

S.F. - Opportunités ? Oui. Regrets ? Absolument pas. J'étais dans le meilleur championnat d'Europe, je faisais partie des meilleurs gardiens de Serie A dans un championnat où tu as Buffon, Dida, Julio César : pourquoi chercher ailleurs ? Combien de gardiens Français se sont imposés dans le championnat italien à l'époque à part moi ? Aucun.

J'ai eu trois opportunités de revenir en France. L'année où je pars de Cannes pour l'Inter, j'aurais pu signer à l' Olympique de Marseille . Les raisons seront inscrites dans mon livre.

L'année où je quitte la Fiorentina, j'étais en négociation avec le Paris Saint-Germain , mais c'était une négociation qui devait durer longtemps, moi, je n'avais pas envie d'attendre. J'étais en plein divorce, j'avais envie de changer d'air et je n'étais pas en condition d'attendre. Au final, ça ne se fait pas, c'est l'année où le PSG prend Salvatore Sirigu.

Et puis en fin de carrière, j'ai eu l'opportunité de revenir. Après mes deux ans en Turquie, je décide d'arrêter ma carrière et là j'ai un coup de téléphone très surprenant de Monsieur Ghislain Printant qui était coach de Bastia. Il m'a dit " Séb j'ai besoin de toi, n'arrête pas ta carrière. Ça te ferait plaisir de partir dans cette aventure avec moi ". Malgré que j'avais pris la décision d'arrêter, je ne te cache pas que je me suis dit "pourquoi pas finir en France", j'y ai pensé. On avait parlé d'un contrat de deux ans. Mais, ironie du sort, la veille de mon départ pour signer mon contrat à Bastia, le club est bloqué par la DNCG. J'ai dit à Ghislain de faire comme si j'avais accepté, mais je pense que c'était un signe.

Quel a été votre regard sur la concurrence en Équipe de France au poste des gardiens à votre époque, où il y avait notamment Fabien Barthez, Mickaël Landreau, Grégory Coupet et Steve Mandanda ?

S.F. - Fabien Barthez et Grégory Coupet sont deux personnes que je respecte beaucoup. Greg, c'est un copain. Je ne me suis jamais senti supérieur mais je ne me suis jamais senti inférieur à eux. J'ai beaucoup de respect, jamais je ne me suis mis en avant au niveau médiatique parce qu'ils ont tout mon respect. Fabien c'est l'icône de l' Équipe de France , c'est le gardien de France 98 et de l'Euro 2000. C'était le meilleur lors des deux compétitions, il l'a prouvé.

Pour moi, j'étais supérieur à Landreau mais médiatiquement il y avait deux traitements complètement différents : un qui était dans le moule presse française, toujours dans le sens du poil donc ce n'était même pas loyal. C'est depuis les Espoirs que j'ai eus ce problème avec lui : il n'y a pas que le côté sportif qui rentre en compte, mais aussi le côté humain. Ça n'a jamais été correct donc oui je le dis sans problème, je me suis toujours senti supérieur à lui, mais quand ça ne dépend pas de toi...

Vous avez joué avec un certain Ronaldo à l'Inter. Auriez-vous une anecdote sur R9 ?

S.F. - J'étais au centre d'entraînement lorsque je jouais à l'Inter et là, on voit arriver deux camions Nike. On part s'entraîner et quand on revient dans le vestiaire, on voit qu'à chaque place de joueurs, il y avait une paire de chaussures Nike édition limitée signée par Ronaldo, un tee-shirt R9, une casquette et une montre Nike qui était introuvable dans le commerce à l'époque. Et là, le magasinier nous dit "non non ce n'est pas Nike mais Ronaldo qui vous offre ça". Il nous a fait un cadeau pour Noël. Tu te dis que le mec est une star mondiale et qu'il a pensé à faire un cadeau à toute son équipe. Tu vois ça et tu te dis "wow" et tu apprends. C'est un exemple.

Parmi les autres légendes que vous avez côtoyé, il y a Roberto Baggio. Quel lien entretenez-vous ? On sait que vous êtes tous deux boudhistes !

S.F. - On est contact permanent avec Roberto. En 2006, je deviens bouddhiste un peu grâce à lui. Je l'avais côtoyé à l'Inter et on avait discuté de loin, j'avais 18 ans alors que lui était une star mondiale. Ce qui m'avait marqué chez ce joueur, c'est que malgré les souffrances qu'il a enduré, avec des balafres partout sur le corps, le genou reconstruit, il arrivait toujours avec le sourire : Roberto est quelqu'un de solaire.

Lorsque je me blesse au genou, je l'appelle et là, il me dit "j'étais certain que tu allais m'appeler". Puis ensuite, j'ai commencé un parcours spirituel comme lui et ç'a changé ma carrière et ma vie. Baggio a une humilité incroyable, on échange énormément par téléphone. C'est mon exemple, il a tout compris : il est loin du monde médiatique. Il me le dit encore aujourd'hui, malgré beaucoup de spiritualité, il n'a pas digéré le penalty de 1994 et pourtant, il en a gagné des trophées.

Avez-vous été stressé de remplacer Gianluigi Buffon à Parme ?

S.F. - Non. C'est une question que je ne me suis jamais posée. Quand je suis arrivé à Parme, mes prestations étaient tout de suite bonnes, on n'a jamais fait une comparaison entre Buffon et moi. Je pense avoir été à la hauteur.

On est très potes, mais il faut savoir que Buffon a un rapport très compliqué avec le téléphone. Lorsqu'il a annoncé sa retraite, je lui ai envoyé un message et je dis à sa femme en rigolant "tu peux dire à Gigi qu'il me réponde" et là, elle me dit qu'il a plus de 7 000 messages où il n'a pas répondu.

J'ai beaucoup de respect, quand je suis arrivé en Italie, on m'a appelé le Buffon français. Au début de saison mon objectif, c'était d'arriver devant lui et je pense que pour lui c'était pareil. C'était une source de motivation de se dire qu'il fallait que je sois meilleur que lui et j'y suis arrivé quelques fois. C'est sûrement le meilleur gardien de sa génération, il a une carrière extraordinaire, c'est une icône.

Le joueur qui vous a le plus impressionné durant ta carrière ?

S.F. - R9. Le meilleur. Aujourd'hui tu prends la vitesse de Mbappé, la force d'Haaland, la technique de Messi et le jeu de tête de CR7, R9 avait ces quatre qualités. Quand tu entends Maldini, Cannavaro, Ibrahimovic et d'autres, ils te répondent tous Ronaldo. Lui, c'était quelque chose d'unique.

Tu prends la vitesse de Mbappé, la force d'Haaland, la technique de Messi et le jeu de tête de CR7 : R9 avait ces quatre qualitésSébastien Frey

Quels sont les attaquants qui vous ont mis le plus en difficulté ?

S.F. - Francesco Totti, Alessandro Del Piero et Zlatan Ibrahimovic. Je me surpassais face à eux. Contre Zlatan je savais qu'il fallait que je fasse un match de malade pour l'arrêter.

Le défenseur qui vous a mis le plus en confiance ?

S.F. - Fabio Cannavaro. Il a vraiment tout gagné. Ceux qui crient au scandale pour son Ballon d'Or 2006 sont des malades mentaux. Il n'était pas très grand, mais je n'ai jamais vu un joueur lui prendre le ballon de la tête. Il avait une mentalité de gagnant, tu apprends beaucoup de ce type de joueur.

Si vous deviez créer votre gardien idéal en fonction des différents points (Réflexe, travail sur la ligne, jeu au pied, détente, personnalité et longévité), en associant une qualité à un gardien ?

S.F. - Je me mets sur la catégorie détente. En réflexe, je mets Jan Oblak. Travail sur la ligne, je choisis Gigi Buffon. Au jeu au pied, j'opte pour Julio César. La personnalité je mets, Manuel Neuer et la longévité, je dis Iker Casillas.

La rédaction de 90min remercie Sébastien Frey pour sa disponibilité.

De l'AS Cannes jusqu'aux sommets de la Serie A , en passant par l'équipe de France , Sébastien Frey s'est livré au micro d'Elvin de Fazio et de 90min au cours d'un long entretien où il retrace sa carrière, évoque les légendes qu'il côtoyé ou affronté, de Roberto Baggio à Gianluigi Buffon, en passant par Zlatan Ibrahimovic, Francesco Totti ou Alessandro Del Pierro, sans oublier le légendaire Ronaldo. Abonnez-vous à notre chaîne Youtube  !

Cet article a été publié dans sa version originale sur 90min.com/fr sous Interview exclusive - Sébastien Frey : "J'ai dérangé car j'ai dit haut et fort ce que je pensais" .

Interview exclusive - Sébastien Frey : "J'ai dérangé car j'ai dit haut et fort ce que je pensais"

IMAGES

  1. L'Extraordinaire Voyage de Marona

    l'extraordinaire voyage de marona age

  2. L'Extraordinaire voyage de Marona

    l'extraordinaire voyage de marona age

  3. L'Extraordinaire Voyage de Marona

    l'extraordinaire voyage de marona age

  4. Photo du film L'Extraordinaire Voyage de Marona

    l'extraordinaire voyage de marona age

  5. L'Extraordinaire Voyage de Marona (2020)

    l'extraordinaire voyage de marona age

  6. L'Extraordinaire Voyage de Marona : bande annonce et infos sur le film

    l'extraordinaire voyage de marona age

COMMENTS

  1. L'Extraordinaire Voyage de Marona

    L'Extraordinaire Voyage de Marona est un film d'animation dramatique franco- belgo- roumain réalisé par Anca Damian, sorti en 2019 . Synopsis Victime d'un accident, une Chienne se remémore, dans un certain foisonnement esthétique, les différents maîtres qu'elle a eus et aimés inconditionnellement tout au long de sa vie.

  2. L'Extraordinaire Voyage de Marona

    L'Extraordinaire Voyage de Marona est un film réalisé par Anca Damian avec les voix de Shyrelle Mai Yvart, Maïra Schmitt. Synopsis : Victime d'un accident, Marona, une petite chienne, se ...

  3. L'Extraordinaire Voyage de Marona

    L'Extraordinaire Voyage de Marona À partir de 6 ans Année: 2019 Déconseillé aux moins de: 6 ans Durée: 92 minutes Thèmes: Aider les autres , Apparence , Chien , Cirque , Dépression , Famille monoparentale , Mort , Origine , Pauvreté , Quête identitaire , Se décentrer , Travail , Vie après la mort , Vieillesse

  4. PDF L'EXTRAORDINAIRE VOYAGE DE MARONA

    En dessous, le titre du film est écrit en rouge, en gros caractères : L'extraordinaire voyage de MARONA. MARONA est le nom de la p. 9 à 12 petite chienne noire et blanche posée sur 2 mains rouges. On voit sa truffe en forme de cœur.

  5. L'Extraordinaire Voyage de Marona : film pour enfants

    Voir tous les films. Description. Photos. Avis. "L'Extraordinaire Voyage de Marona" est un film pour enfants d'Anca Damian. Roumain, français et belge, le film d'animation est à voir au cinéma en famille, dès 6 ans, le 8 janvier 2020.

  6. Comment a été réalisé L'Extraordinaire voyage de Marona

    L'Extraordinaire voyage de Marona est le sixième long métrage de la réalisatrice roumaine Anca Damian, et son troisième long métrage d'animation, après des films très remarqués comme Le Voyage de.... Retrouvez l'ensemble des actualités sur le cinéma publiées par le CNC : décryptages, métiers, entretiens, portraits, chiffres clés, sorties en salles.

  7. Critique du film L'Extraordinaire Voyage de Marona

    Retrouvez les 21 critiques et avis pour le film L'Extraordinaire Voyage de Marona, réalisé par Anca Damian avec les voix de Shyrelle Mai Yvart, Maïra Schmitt

  8. Extraordinaire voyage de Marona (L')

    Victime d'un accident, Marona, une petite chienne, se remémore les différents maîtres qu'elle a connus et aimés tout au long de sa vie. Par son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d'amour.

  9. L'Extraordinaire Voyage de Marona

    L'Extraordinaire Voyage de Marona est un film de Anca Damian. Synopsis : Victime d'un accident, une chienne se remémore les différents maîtres qu'elle a eus et qu'elle a...

  10. « L'extraordinaire voyage de Marona »: synopsis et bande-annonce

    L'extraordinaire voyage de Marona en salle le 8 janvier 2020 est réalisé par Anca Damian. La durée du film est de 92 minutes. Alors c'est quoi l'histoire ? Victime d'un accident, une chienne se...

  11. L'Extraordinaire voyage de Marona en VoD

    Voir le film L'Extraordinaire voyage de Marona de Anca Damian en streaming et VOD ou téléchargement sur UniversCiné

  12. IFcinéma

    L'Extraordinaire voyage de Marona. Victime d'un accident, Marona, une petite chienne noire et blanche se remémore ses différents maîtres qu'elle a connus et aimés tout au long de sa vie. Par son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d'amour. Une superbe fable pleine de couleur et d'inventions graphiques.

  13. L'Extraordinaire Voyage de Marona

    Notre critique du film : https://toileobscure.fr/critique-lextraordinaire-voyage-de-marona/Un film de Anca DamianAvec Lizzie Brochere, Bruno Salomone, Thierr...

  14. Les Grignoux

    Ce dossier pédagogique consacré au dessin animé L'Extraordinaire Voyage de Marona d'Anca Damian se destine aux enseignants du primaire qui verront le film avec leur classe, et il propose d'explorer quelques pistes: le graphisme, naturellement, qui est foisonnant et qui surprendra certainement les spectateurs; la question du bonheur et du sens de...

  15. L'Extraordinaire Voyage de Marona

    L'Extraordinaire Voyage de Marona | Bande-annonce officielle HD - Cinéma Public FilmsSorti au cinéma le 8 janvier 2020 | 1h30 min - Dès 7 ans Abonnez-vous à...

  16. L'EXTRAORDINAIRE VOYAGE DE MARONA

    Par son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d'amour. Critique du film L'extraordinaire Voyage de Marona débute par un accident. Le long d'une poursuite infernale qui ouvre et clôt ce voyage, Marona gît et se remémore les mille et une couleurs qui ont traversé son existence.

  17. L'EXTRAORDINAIRE VOYAGE DE MARONA

    L'EXTRAORDINAIRE VOYAGE DE MARONA. Réalisation : Anca Damian. CINÉMA ALON ZANFAN. Victime d'un accident, Marona, une petite chienne, se remémore les différents maîtres qu'elle a connus et aimés tout au long de sa vie. Par son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d'amour. Programmation en partenariat avec la Lanterne ...

  18. Extraordinaire voyage de Marona (L')

    Résumé du film C'est l'histoire d'une petite chienne, qui, suite à un accident, se remémore toute sa vie, toutes ses rencontres avec ses maîtres et maîtresses. A travers la voix off, l'animal parle de ses coups de cœur, de l'amitié et des différences entre les comportements. Pourquoi ce film a été choisi

  19. L'Extraordinaire Voyage de Marona Bande-annonce VF

    152 455 vues 17 déc. 2019 Partager L'Extraordinaire Voyage de Marona Sortie : 8 janvier 2020 | 1h 32min De Anca Damian Presse 3,8 Spectateurs 3,6 1 Bande-annonce & Teasers 1:53 Vidéo en cours...

  20. L'extraordinaire voyage de Marona

    L'extraordinaire voyage de Marona. J'ai été déçu. J'ai aimé . J'ai adoré. Trouvez des séances. Tous les cinémas (73) Pathé Gare du Sud Nice (06) Pathé Lingostière Nice (06) Pathé Masséna Nice (06) Les 3 Palmes Marseille (13) Pathé La Joliette Marseille (13) Pathé Madeleine Marseille (13) Pathé Plan de Campagne Marseille (13) Pathé Les Rives de l'Orne Caen (14) Ciné Cap Vert ...

  21. L'Extraordinaire Voyage de Marona

    Période Temps scolaire Tranche d'âge 6-11 ans Titre du film : L'Extraordinaire Voyage de Marona Réalisateur (s) : Anca Damian Pays : France, Roumanie Année : 2019 Durée : 1h32 Version : VF Distributeur : Cinéma Public Films Visa : 148359 Résumé

  22. L'Extraordinaire Voyage de Marona en streaming

    L'Extraordinaire Voyage de Marona en streaming Connectez-vous pour synchroniser la Watchlist Note 7.5 (1k) Genres Pour enfants, Animation, Drame, Made in Europe Durée 1h 32min Âge U Pays de production France, Roumanie, Belgique Réalisateur Anca Damian L'Extraordinaire Voyage de Marona (2020) Regarder maintenant Location 4,99€ HD EN PROMO

  23. L'extraordinaire voyage de Marona

    L'extraordinaire voyage de Marona Une pépite de cinéma d'animation qui pose une réflexion touchante sur l'humanité. IMDb 7.5 1 h 27 min 2020 ALL Animation · Kids · Drama This video is currently unavailable to watch in your location Details More info Subtitles None available Directors Anca Damian Starring

  24. Zaho de Sagazan : «Il y a une seule chose qui me fait peur, je n'ai pas

    En l'apprenant, la chanteuse-compositrice de 23 ans s'est assise à son piano pour retrouver ses esprits. Depuis l'âge de 13 ans, Zaho s'enferme dans sa chambre pour raconter, en musique, sa ...

  25. Halo la série : Saison 2

    Tout cela fait de la saison 2 de Halo la série une perspective très excitante - un scénario qui aide à faire avancer une histoire intrigante pour ceux qui ont déjà investi dans la série, et une nouvelle réflexion sur les événements des jeux déjà fermement ancrés dans les cœurs de millions de fans de Halo. Vous pouvez commencer ce voyage dès maintenant en regardant les deux ...

  26. Marathon Pour Tous de Paris 2024

    Cette course de 42,195km se veut ouverte à tous ceux qui rêvent de se dépasser, et de vivre un moment exceptionnel dans le sillage des athlètes olympiques, sur un parcours qui sera également le théâtre des exploits des athlètes masculins et féminins qui se disputeront le titre olympique sur marathon. Ouvert à tous dès l'âge de 20 ans, ce marathon disputé de nuit qui s ...

  27. Tourly Audio Copilot 2024 maps 4+

    Consultez et comparez les avis et notes d'autres utilisateurs, visualisez des captures d'écran et découvrez Tourly Audio Copilot 2024 maps plus en détail. Téléchargez Tourly Audio Copilot 2024 maps et utilisez-le sur votre iPhone, iPad ou iPod touch.

  28. Microsoft se soucie de votre vie privée

    Je voyage beaucoup, il y a encore beaucoup de reconnaissance pour ce qu'on est et ce que l'on a été. Je pense que ç'a été une très belle génération qui a laissé beaucoup au football ...